Recherche

 email2.gif   bienmalacquis.gif
congo_biensmalacquis@yahoo.com    
  

 

Nous Contacter

undefined
carteanime.gif      

L'Enfumage à 30.000 Euros

 cope-fait-beaucoup-jaser     

L'argent des misérables...

cope

 

      L' Argent des Congolais...

rachida-dati-sassou-congo1

 

         Scandale Pétrolier  

sassou poutine    

      Un voleur reçu au Palais 

hollande sassou

indignezvous 

    Pièces à Conviction

jpeg thumbnail source-1358261305    

Justice contre les spolieurs    

wade

 

L' exemple sénégalais... 

Alioune

 

La vie d'un Nabab africain...

obiang

 

L'Afrique qui fait Honte...

benali    

Hôte Peu recommandable             

sassou-copie-2    

Les hommes de Sassou... 

okoye1    

   White collar Thugs

john-helmer    

Président à vie : Révolu ?

sassouhollande    

Dans la Pénombre...

HOLLANDE-ET-L-AFRIK    

       La Planque...

unesco

 

Le Rang D'Honneur...

logo-doingbusiness-french
 

 

    Villepin-Sassou-Raffarin

République des Malettes

getimage

 

 FrançAfrique: L' Enquête...    

2150662,property=data,v=6

Le piège du Franc CFA

corruption menottes

 

Dévaluation du Franc

gary

 

 Des Boules Puantes...

sarko-sassou

 

Les Porteurs de Malettes

Bourgi-Balkany pics 180

 

L'Argent Sale de la France

bourgi

 

Robert Bourgi se lâche...

 

 Les Raisons de la Colère...  

aubout

 

Des Millons pour le Lobbying

Washington Post 

 

        En Réalité ...

 propagande

 

      La Presse en parle... 

mg logo

 

 Etat Voyou: Vole qui peut

corruption1.jpg

 

          C'était  Ossébi...
micro.jpg
hautbma.jpg

A qui profite ce crime?

ossebi_unesco.jpg

Bruno Ossebi: Le Rapport

Bruno Ossebi: L'énigme


            FACEBOOK


     Le Témoin gênant !
 

          
    L'Enigme du 18 Mars...


Robert Bourgi se lâche...

   
               
           Le Buzz...
     
Au coeur de la FrançAfrique


        CROC' NOTES



FrançAfrique: Le Meltin Pot
  
  
Mieux vivre notre argent !


     Gros Portrait...
 

A couper le Souffle!
    
    Le Verrou  
   
undefined    
Les médias en parlent !

  
  Les Bas de Laine.... 
 
     Dettoscopie....      



    Sans Issue...
   undefined

  Coup de Bluff ...

undefined
La Rupture Fiction

  Pillage, les Faits...
pillage.jpg

BNP & Sté Générale... 
temoignagechretien.jpg  

        LEUR CREDO...

               main.gif  
Dette, ça sent le roussi
DetteOdieuse.gif

L' Oeil du Cyclone !
        undefined

Les Coulisses: Zoom
     
L' Afrique de Papa !

     undefined
Les Prédateurs...
camera.gif
 
              

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recommander

overblog

Derniers Commentaires

Vendredi 23 juin 5 23 /06 /Juin 20:50
                                               animation-slogan
La société a le droit de
demander compte à tout agent Public de son administration.
Nous sommes très surpris: Comment dans un pays pétrolier, dit pauvre, nos "leaders altruistes" et leur lignée peuvent-ils avoir autant de biens immobiliers, des comptes bancaires à l'étranger bien garnis, alors que la population croupit dans la misère et manque de tout…Combien et comment gagnent-ils de l’argent ?

   Le Rapport       L' Argent du Pétrole     Du Magot planqué         Des Cadavres       Du Lobbying
 fidh  nouvelobs    euro.gif    dollars.gif    dollars 

Des haciendas au Congo, des résidences de luxe en Europe et en Amérique du nord, des investissements immobiliers en tous genres, la nomenklatura congolaise voit grand et son appétit est sans limites. Voici un modeste échantillon qui montre que l'argent du pétrole, du bois et des minerais n'est pas perdu pour tout le monde. Ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Le plus gros du magot, impossible à évaluer, est à l'abri dans les paradis fiscaux, les sociétés écrans, les réseaux nébuleux de la françafrique, sous le matelas du président, des ministres  et de leurs clans.   
 Logo Mafia  arton42-100x29logo_lexpress.gif  Leparisien
            Plainte contre les biens mal acquis : Recel de Détournement d'Argent Public...
 ossebi10.jpg Maud-Sherpa petrole puits_de_petrole.gif 
femme pleure Denis Sassou NGuessou francafrique12 brunoobseques12.jpg
  France Sponsor dictatures      sassou-degage          Francafrique-12410 
immolation-par-le-feu bebe  libe  sassou000 250 220         Capture  
 JohnPerkinsCourage824 congo-brazza1 immigres.jpg alima-mai2013 maurice nguesso-mai2013  maurice nguesso1-mai2013
rue89_logo1.jpg  mvouba avocat-diable-dieu daniel nkouta  upads2 fpoc-upads
                        Ecoeurant: Le Rejet en Appel... 
berrebi makoumbou merckaert eva_joly.jpgwilliam-Bourdon.jpglogo ccfd  RFI  logo-france-24          bockel francafrique12  valentin.jpg  suisse img-StAR-story  telesud 
          Notre Intérêt à agir
Partie Civile, écrire à : maud.perdriel-vaissiere@asso-sherpa.org

Plainte contre les biens mal acquis jugée recevable !
Biens mal acquis: Les entraves à la justice...

Rebondissement sur la Plainte contre les biens mal acquis: le communiqué!
Restitution des biens mal acquis: Signez la pétition en ligne
Pour le Gel des avoirs illicites: Signez la pétition en ligne

Révélations suite à l'enquête de la Police française sur les biens mal acquis


L' Envers de la Dette, ou des cadavres dans le placard des préfinancements

Le scandale de la Dette gagée sur le Pétrole.

A Paris, des associations poursuivent des présidents africains pour corruption:


L’Enquête du Parquet de Paris.
                                  Les conclusions du rapport CCFD. 
Télécharger le rapport complet CCFD.
                          Pour une autre relation entre la France et l’Afrique.

Sacrée Suzette, elle s'en est allée. Un bien mal acquis ne profite Jamais !
Les Frasques de Christel Sassou Nguesso et sa société écran Long Beach Limited

Télécharger les folles dépenses

Télécharger la fin de non recevoir
Les Frasques de Blaise Elenga et sa société écran Elenga Investment Limited
Avertissement : On ne prête qu'aux riches, si certaines informations sont fausses, sur la base des preuves, nous accordons un droit de rectification aux malheureux incriminés.


Si vous étiez le Président ( honnête ) de la République, que feriez vous concernant l'enrichissement illicite? A vous la parole!

Adada Rodolphe: Plus connu pour sa célèbre collection de noeuds pap que pour ses succès à la tête de la

 diplomatie congolaise, l'ex inamovible ministre des Affaires Etrangères de Sassou vient de trouver une planque dorée auprès de l'UA : représenter cette institution au Darfour. Ceux qui le connaissent bien louent sa modestie. Il vit en effet très modestement dans un lotissement de l'office congolais de l'habitat (OCH), un quartier d'habitat social pour cadres supérieurs. Mais il loue très cher ses nombreuses villas. Toujours par modestie, ce fidèle de la marque Citroën répugne les voitures de luxe, les 4X4 dont raffolent ses petits camarades du pouvoir. Derrière l'homme discret et modeste se cache un redoutable investisseur immobilier qui a su placer ses économies réalisées lors de son passage dans le pétrole. Exemple, à Paris, ce n'est pas dans le très populaire 20 ème arrondissement qu'il a acquis son hôtel particulier et son duplex (métro Saint François Xavier), mais sur l'île de la Cité, à quelques pas de la cathédrale Notre-dame et dans le très chic 7e arrondissement. Les hectares en Bretagne sont sans doute sous le nom de Madame qui elle au moins a su donner des lettres de noblesse à l’embryon de l'enseignement privé à Brazza. L'homme qui a fait étalage de toute sa vacuité en Côte d'Ivoire sera le sauveur du Darfour. Généreux comme pas deux, il accueillera dans ses milliers de mètres carrés en France et au Congo quelques pauvres petits soudanais menacés de mort par les milices de la dictature de Khartoum. Il' n' a pas su réparer les skimmers de la piscine à Boundji.

Adamo Matéta Luc Daniel: Le budget et la coordination des régies financières sous le gouvernement Kolélas, c'était lui. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a su budgétiser au plus offrant sa belle villa du plateau Dokui ( Abidjan). Un bijou. Mais avec quoi? Les excédents budgétaires? Les régies financières? Les royalties philosophiques? Son salaire de ministre? Il ne répondra pas. Les Ivoiriens eux, ont du mal à se loger et tiennent à le faire savoir. Ils se plaignent et s'indignent des pratiques des politiciens congolais. Tous, pourris. Ils ont fait exploser le prix de l’immobilier en Côte d’Ivoire. Pourquoi? Ils ne comprennent pas votre boulimie immobilière et disent que vous auriez pu bâtir votre pays et en faire un cadre de vie tout aussi moderne. Eux, ils ne volent pas l'Etat, investissent chez eux et n'ont pas d'avoirs dans des banques à l'Etranger. Pour une afrique nouvelle dites vous? Donnez l'exemple et invitez vos compères à faire autant. Arrêtez de spolier l’Etat. Le Congo et l’Afrique, s’en porteront mieux.


Adoua Blaise:
Il pourra aller bientôt d'Ollombo au Bourget. Nous avons trouvé les traces de son appartement de Saint Etienne. Attention, du Bourget à Saint Etienne, il n' ya ni le Beach ni le front pour vos pratiques de disparitions occultes.


Akouala Alain: C'est le péché mignon de la "Nouvelle Espérance". Il est avec Ibovi, les purs produits de la "Sassoucratie". Akouala vit un rêve inespéré. En une nuit, sa vie a basculé. Il a changé de monde, de rang et a découvert les vertus de l'évolué, comme on disait des petits employés noirs sous la colonisation. Appelez-le AtipAULT avec AULT comme RenAULT, et non Atipo, qui rapelle trop le nègre de la brousse. ça fait bouseux. Il aurait aussi changé ses habitudes autrefois ringardes. Son ascenssion fulgurante viendrait de dieu le père. Il serait bien né, selon lui. Dans son 4X4 rutilant, AtipAULT invoque ses ancêtres matin, midi et soir. Il est aux anges. Il a la certitude de dominer le monde et l'assurance d'incarner la nouvelle aristocratie congolaise. Il ne comprend pas l'hostilité des Congolais vis à vis de ce pouvoir corrompu qui lui a tout donné. Le système a fait ses preuves. Il est bon. J'en suis pourtant la preuve vivante, ajoute t-il. L'homme d' habitude prolixe en matière de démentis est curieusement au bord des larmes quand on lui parle d'enrichissement illicite. Il en sait trop, nous dit-il. Cela compromettrait son fauteuil. Le perroquet national ne communique guère sur ce sujet. Sa récente acquisition est un beau petit pied à terre à Paris. Un investissement qui aura sans doute plus de valeur ajoutée que les diverses parcelles de Brazzaville ou de Pointe-Noire...et à Gamcity : "Petit, tu fais bien, rien de meilleur, que la terre et la pierre"...on le sait, tu démentiras...une déclaration sur ce patrimoine monsieur le "ministre" des démentis?
Alondabaré Michel: Vous vendez votre parcelle? Pas de problème. Appelez Michel Alondabaré, Monsieur Bonus plus plus. Il est d'une générosité sans limites et d'une compassion sans égal. C'est un philantrope dans l'âme. Sa passion, c'est la pierre. Michel souffre en effet de la fièvre acheteuse des terrains, occupés ou non, pour bâtir et étaler sa richesse. Retenez bien ce nom: Alondabaré. Si ce n'est pas vous qui allez vers lui, l'ami Michel lui, viendra vers vous, pour peu que votre terrain l'intéresse. Michel cultive l'arrogance et a le don des propositions plus qu'alléchantes. Avec Monsieur Bonus plus plus, ce n'est pas compliqué. Dites-lui le prix, il vous en proposera le double, voire le triple ou le quadruple. Non. Michel Alondabaré n'est pas fou. C'est un acheteur d'un nouveau genre qui a fait ses classes avec les quelques privilégiés qui prospèrent sous l'ère Sassou. Il sait donc très bien ce qu'il fait et a parfaitement compris le système Sassou: Celui de l'argent facile, qui voudrait que l'on puise impunément dans les caisses de l'Etat. Voilà pourquoi notre ami Michelpeut se permettre de telles folies, car il sait très bien que cet argent qui n'est pas à lui, il faut bien le dépenser autrement. Alors il le redistribue sous une autre forme. C'est sa façon à lui, somme toute originale, de rendre cet argent aux Congolais. Qu'il est fort ce Michel! Il fallait y penser.
Andely Rigobert:

Pour un bref passage, le coût était bon !Cette belle demeure servant d'ambassade à un grand pays, pour des royalties mensuelles sans doute sulfureuses ! En bon fils altruiste, il a pensé à sa maman, à ses soeurs... aux villages, à Ollombo et à Boundji il a également montré sa grande classe en matière d'investissements... Tout cela doit être financé par un prêt à taux zéro avec un délai de grâce de 15 ans...

Baboutila Armand: C'est le désormais célèbre directeur général des affaires électorales, viré pour incompétence notoire après le bordel historique des législatives du 24 juin 2007. Les bonnes âmes le présentent comme un pauvre lampiste qui paie à la place d'Ibovi. Lampiste ou non, Baboutila a fait du chemin en Sassouland, et pris du galon depuis 2002. Une ascension qui laisse plus d'un sans voix. Comme universitaire, on a vite fait le tour de ses travaux: ils n'existent pas. Pas de recherche majeure, pas une seule participation à un colloque, pas le moindre petit article, même le plus insignifiant qui soit. Le néant absolu. Mais comme brillant et servile serviteur du pouvoir, Sassou n'a jamais eu à s'en plaindre. En 2006, il le nomme préfet pour services rendus lors de la mascarade électorale de 2002. Il avait fait merveille, l'ami Armand, en validant les résultats concoctés dans les bureaux de Mpila. Maintenu à la tête d'une Conel fortement dotée, « l'intellectuel » s'est laissé prendre au piège de la vie facile. Les milliards de francs mis à sa disposition en vue d'organiser le triomphe électoral du régime lui ont tourné la tête. Comme c'est l'usage dans ce pays, il a puisé dans la caisse et s'est abondamment servi. Devenu subitement fortuné, il a délaissé sa mission à la Conel pour s'occuper exclusivement de ses affaires personnelles. Le petit nouveau petit roi du pétrole avait la tête ailleurs. Il pensait à ses facturations tous azimuts. Un compte bancaire en France directement alimenté par les entreprises, et le tour est joué. Acquisition d'un vaste domaine dans le Pool, achat d'une villa à Vernouillet, près de Dreux, en France. Croyant dorénavant jouer, lui aussi, dans la cour des grands comme n'importe quel dignitaire du régime, il a entrepris de collectionner des 4X4 de luxe. Il en compte 4 aujourd'hui, mais à 53 ou 54 ans, il a encore le temps d'enrichir sa modeste et prometteuse collection. Ceux qui l'ont connu étudiant de sociologie à Orléans, galèrant dur avec femme et enfants dans des logements miteux, n'en reviennent toujours pas. N'étant ni soldat, ni natif de Boundji, ni apparatchik du Pct, comment a-t-il fait, se demandent ces envieux, pour entrer aussi rapidement dans les cercles fermés du pouvoir ? Les mauvaises langues, qui ont réponse à tout, ont leur petite idée sur cette fabuleuse ascension. Ils prétendent que c'est l'action du réseau mafieux de la franc-maçonnerie congolaise, dont le grand maître n'est autre que Sassou en personne. Entre frères de lumière, on se serre les coudes et on ne se refuse rien. Pas d'inquiétude donc pour Baboutila. Passé la fièvre électorale, le purgatoire qui lui est promis ne sera plus qu'un épiphénomène sans conséquence que tout le monde aura vite oublié. Le parcours de Baboutila est exemplaire pour les jeunes chercheurs congolais au chômage. On peut être un médiocre sociologue et finir milliardaire en francs Cfa. Il suffit de bien choisir la bonne loge et de savoir courber l'échine.

Bathéas Jean Marie: L'ex Questeur de la defunte Assemblée nationale ( Il n'y a pas de honte à se faire des biens...) Nommé Directeur du Contrôle Financier, il a acheté, sans coup férir, 2 maisons en France: l’une à Bussy saint Georges, à côté de la gare, l’autre à Noisy-le-sec. Il possède des nombreuses villas et des hôtels à Brazzaville, Pointe–Noire et Impfondo, etc…Bathéas, en véritable Gargantua de la finance, est un grand pilleur du Trésor Public. Sans la faiblesse de nos institutions, il aurait déjà eu sa place à la maison d’arrêt de Brazzaville, au lieu de venir ici narguer le Parti qui l’a proposé, les militants qui l’ont élus. Le dénominateur commun de ces agitateurs est, comme on le voit qu’ils ont de l’argent et sont aigris ( Parole de Prefet ).

Bitsindou Gérard: Il sera le premier à déclarer son bien immobilier d'Aulnay sous Bois.

Bouiti-Viaudo Roland: Bouiti a eu son droit d'inventaire. Dans sa publication N° 85, le journal Epanza Makita révèle le patrimoine immobilier de Bouiti-Viaudo. D'après ce journal, Bouiti est propriétaire de 9 villas au bord de mer, 5 villas dans le quartier de la radio( Butte des Manguiers), 4 villas dans le quartier de l'aéroport, une autre vient d'être achevée sur la rue Kally Fayette à Mpita. En France, il a acquis également des appartements notamment à Paris dans le 8ème, rue Guy de Maupassant; à Neuilly non loin de l'hôpital américain. Du jamais vu pour les originaires de sa région. Une honte. Un bourgeois sorti de nulle part. Bouiti en avait rêvé. Viaudo l'a fait. Depuis sa nomination à la mairie de Pointe Noire par la femme de Sassou, Bouiti a grandi et Viaudo a pris du volume. Bouiti-Viaudo, la nouvelle aristrocratie congolaise. Bouiti a revu son arbre généalogique pour se fabriquer une ascendance plus présentable. Il s’affiche désormais comme l'héritier du roi Maloango. Pour honorer sa prestigieuse lignée, il vient de s’offrir un palais digne, croit-il, de ses supposés ancêtres, même si ces derniers n’ont jamais rien connu d’autre que des cases en torchis. Pour ceux qui en doutent encore, Bouiti est la preuve qu’au Congo des Sassou et des Nguesso, tout le monde a sa chance. Parti de rien, Roland est aujourd’hui à la tête d'un patrimoine à redonner confiance au plus misérable des Congolais. Comment a t-il fait ? C’est simple. Il a vidé les caisses de sa mairie pour remplir les siennes. Bouiti n’a rien inventé. Il pille sans vergogne en faisant sien le principe des vases communicants cher au système Sassou. Si son bilan à la tête de la mairie de Pointe Noire est catastrophique, celui à la tête de sa petite entreprise familiale est un exemple de succes story. C’est bien dommage que le nombre de mairies soit si limité. A voir les réussites de M. Gendre Ngouélondélé à Brazzaville et du protegé de Madaâme à Pointe-Noire, on se dit que la tire lire d’une mairie, c’est efficace pour sortir les Congolais de leur misère chronique. En 2009, le slogan de Sassou est tout trouvé : « Sortez de la misère, devenez maire, faites la politique ». Qui a dit que " l'Homme africain ne se lance jamais vers l'avenir. Jamais il ne lui vient à l' idée de sortir de la répétition pour s'inventer un destin"? C'est faux. Les Bouiti et les Nguesso sont la preuve que le pouvoir fait l'homme.


Bouya Jean-Jacques:Bouya a pris son chemin d'avenir. Il posséderait deux BMW et deux Maserati à Paris. C’est lui qui serait au cœur du système de corruption, selon Serge Berrebi, un créancier de l’Etat congolais. Et pour cause, le système de corruption se nourrit de surfacturation des grands projets. Or Bouya est justement chargé des grands projets du clan( source libération du 16-12-2013).

Par les temps qui courent, planquer des sous dans des paradis fiscaux n'est pas sans risque, Bouya l'a compris. Alors, il place son magot bon an mal an. La terre est une valeur sûre. Bouya le sait très bien. Pourquoi Jean Jacques Bouya a t-il acheté un domaine de 34 ha à Loukolela ( voir la semaine africaine du mardi 6 janvier) ? Délit d'initié? Pétrole on-shore en vue? Trop d'argent à investir? Il a fait des grands travaux dans une somptueuse villa à la vue imprenable sur le Stanley Pool. A Oyo,il aurait dû lancer un appel d’offre pour le choix de l’architecte
.


A Paris, nous n’avons pas fini le dépouillement pour savoir où est son appart…mais nous avons trouvé que cet ex pilote d’avions, qui préfère piloter des milliards à la direction des grands travaux ,car plus facile que les tableaux de bord des cockpits, a jeté une ancre à Neuilly sur Marne. Si ses collaborateurs ne s’étonnent même plus de son enrichissement, mais un seul individu peut-il cumuler tout ça ?Voir la Boîte à confirmations

Dabira Norbert: Notre général Business man de DRTV ne manque pas d’imagination.C’est dans son pied à terre de Villeparisis qu’il vient en vacances pour se reposer.Les policiers de Roissy lui font à chaque fois tourner un remake des disparus du Beach dans l’espoir de le voir enfin diffusé sur les ondes de sa chaîne TV. Comme quoi on a beau être général de complaisance et avoir la justice de son pays à ses pieds, les disparus du Beach eux, poursuivent et poursuivront leurs meurtriers.

Denguet (Madame ): A chacun son égérie. Suivant à la trace celle qui est devenue le modèle idéal de la femme congolaise, nous voulons parler de dame Sassou, Madame Denguet investit à son tour dans la pierre. Certes, ce n'est pas dans les beaux quartiers parisiens, mais il faut bien débuter quelque part. Donc la moitié de Denguet a décidé de faire ses emplettes à la rue Mabirou, à Ouénzé, sur l'avenue de la Tsiémé (entre Koulounda et la rue Itoumbi), où elle vient d'acquérir deux modestes propriétés. Montant de la transaction : 150 millions de FCFA. Que va-t-elle en faire ? Des locaux commerciaux qui, paraît-il, sont tendance ? On verra bien. Nos encouragements à cette brave dame qui, sans le crier sur les toits, participe à sa manière à la politique du pouvoir contre la pauvreté. Ce n'est pas l'heureux vendeur qui nous dira le contraire. Riche de son pactole perçu en liquide, l'heureux vendeur se fait discret, on ne sait jamais. Quant à savoir d'où cette dame dont on ne connaît aucune activité professionnelle a sorti ces 150 briques en espèces, c'est une question à laquelle nous ne répondrons pas. Nous voulons éviter aux domestiques de Ndenguet toute tentation d'aller fouiller sous son matelas au risque de leur vie. Par les temps qui courent, un coup de kalachnikov contre les domestiques indélicats ou un incendie mortel est vite parti.

Denguet Jean François:

Les ripoux n'auront pas de carte de fidélité dans cette future galerie marchande à Brazzaville.En France, c’est à Meaux, la banlieue Est de Paris, en Seine et Marne, où il a sa résidence que l’As de la Police a eu des mots et des maux avec ses frèrecons. Ne l’appelez pas l’homme des cent fils : un accident peut arriver à tout le monde.Rappel de vitesse : si vous allez à Obouya, la Vx n’est pas un avion de terre.


Dibas Franck Eric: Cet ami de Willy Nguesso est propriétaire d'un vaste appartement à Neuilly sur Marne et de deux autres villas acquises aux Plateaux des 15 ans. Jean Jacques Bouya n'a pas d'appartement à Neuilly Plaisance mais plutôt a Neuilly sur Marne sur les bords de marne. Son voisin d'immeuble n'est autre que Eric Dibas, ami de promotion de Willy Nguesso à l'école des cadets. Deux illustres personnages qui ont acquis ces biens alors qu'ils pointaient au chômage moins d'un an avant ( Un internaute ).


Djombo Henri: Serait-ce les chèques en bois des droits d'hauteur(hauteur des troncs d'arbres)qui lui ont permis ses beaux investissements à Enyele et cette belle gentilhommière à Impfondo.Il fait du ping-pong, en tenue d'aikido, une plume à la main, au milieu des chênes séculaires qui entourent sa magnifique demeure à Bussy Saint Georges en Seine et Marne.... Quoi c'est pas vrai ! Y a pas d'arbre... Ah bon ! Là bas aussi il a vendu la forêt.

Djombo-Bomodjo Gilbert: Un Djombo peut en cacher un autre. Peut on être à la fois Préfet et Opérateur économique ? Un conflit d’intérêts en sourdine. Ce que Gilbert Djombo ne dit pas, c'est qu'il a lui même un appartement à Villiers Le Bel ( France ), à deux encablures de la station Elf ( Un internaute)
       

Dzon Mathias: Ancien Ministre, notre bien heureux Directeur National de la Banque Centrale à Brazzaville possède à Enghien les Bains, banlieue Nord de Paris, un magnifique domaine avec un luxueux manoir. Certes il est vrai que son parcours professionnel lui a sans doute permis d'avoir des prêts à taux réduit ( Bidc, Siège de la Banque Centrale puis Ministre des Finances); il a laissé croîre à la pauvre population congolaise qu'un taux de 30% chaque 45 jours chez Salu Humberto Brada pouvait exister dans un système bancaire orthodoxe !.. Résultat 21 milliards de perte pour la popuplation... Brada en fuite... où sont les accords internationaux de poursuites judiciaires.Certains cachent leur endettement excessif, lui, il cache sa richesse excessive.


C’est pas facile de mener tout de front quand on n’est plus que Directeur national de la Banque Centrale!

 (ci dessous sa villa sur la route du Nord)

Mis sous le nom de la regrettée Blanche Taholien, ce bâtiment permet de mettre un peu de sucre dans les épinards.


Elenga Blaise: Au Congo, le pétrole rapporte très gros. A la différence du loto, pas besoin de miser ses sous. Il suffit de puiser dans la caisse de l'Etat-Sassou. Hier «avocat » sans le sou, Elenga apprécie les draps en soie des palaces de Dubaï. Dans le clan Sassou et associés, à chacun sa société, de préférence écran, financée sur fonds publics, ceux de l'exploitation du pétrole. Quand les « juristes » s'y mettent, le Congo trinque. Mais, qui est Blaise Elenga ? Un parent, un produit de la nouvelle espérance ou un oyocrate converti? Devenu « avocat » de la Snpc, les plaidoiries ne lui ont rapporté que des broutilles en comparaison de l'expérience qu'il en a tirée, à savoir comment devenir riche en dormant. Les montages des dossiers financiers facétieux de la Snpc, dont seule cette maison a le secret, lui ont donné des idées. Blaise Elenga a mis les pieds à l'étrier. La corruption, c'est comme le choléra, c'est contagieux. Elenga n'a pas échappé à cette malédiction qui s'abat sur le Congo. Il s'est imbibé de pétrole lui aussi. L'or noir, ça rapporte, surtout que le Trésor public n'y met jamais son nez dans ces affaires qui se traitent sous la bénédiction du chef du clan des Sassou et des Nguesso. Elenga a délaissé sa toge, fui les prétoires nauséeux des tribunaux congolais pour atterrir à la Cotrade où il occupe le fauteuil de fils-président, c'est-à-dire le premier porte flingue de Sassou fils. Mieux vaut prévoir que guerir. Elenga investment Limited domicilié dans un paradis fiscal, c'est son assurance vie si le vent venait à tourner. En attendant, il tient à montrer que lui aussi est devenu un grand. Il se lance donc dans le sillage de son patron pour chauffer sa carte bleue. Le Fmi doit revoir ses stastistiques. Le Congo dont le nombre de millionnaires en dollars croît à un rythme exponentiel n'a rien à figurer parmi les PPTE. C'est une humiliation que ce pays ne mérite pas. Vous en doutez? Cliquez ici.

Essongo Noël Léonard:
Une villa gigantesque digne de la folie des grandeurs, bâtie sur des hectares entiers à Kintélé, le long du fleuve. Les guerres au front ont laissé des séquelles à notre "général". Il vit dans un camp retranché et a banni l’usage des routes. Peur des embuscades? Seul lui sait. Le "général" se déplace en bateau hors-bord pour se rendre à son lieu de travail. A Impfondo, Essongo, adepte de la démesure, a bâti une autre villa gargantuesque avec les matériaux des chantiers de l'Etat, comme pour rappeler qu’il est un baron du pouvoir avant d'être "général".

Etroubeka Cyriaque
: Appelez-le l'homme à la mallette bourrée d' euros. C'est l'histoire d'un directeur en mal de notoriété. Pour se faire connaître du grand public, il a décidé de faire comme tous les autres: voler. Il ne risque rien dans ce pays où l'inpunité est légion et le vol, un gage d' excellence. Retenez bien son nom. Etroubeka a fait son trou à la Sonarep, l'une des filiales passoires de la Snpc qui voit se volatiliser l’argent des Congolais chaque jour, destination : les paradis fiscaux. Si vous connaissez des étrangers qui viennent planquer du pognon au Congo, dites-le nous! Pour son rite d’initiation, en bon Directeur, Cyriaque a choisi Denis Gokana. Comme parrain, on ne pouvait rêver mieux. Formé à la grande école, Gokana est un habitué, un spécialiste de la dilapidation des fonds congolais. Il connaît tous les circuits obscurs du blanchiment d’argent sale. On connaissait la mafia calabraise, voici la mafia congolaise. Pour leur vol de noce, passeports diplomatiques en poche, mallette en main, bourrée de liasses de billets en Euro, Etroubeka et son parrain se sont envolés le 27/08/07 avec la coquette somme de 250.000€. Coincés à Roissy, ils n’ont su se justifier. Ainsi, Etroubeka est apparu à la lumière avec Gokana, comme des membres de la mafia. Cyriaque est devenu un grand parmi les grands. Il est entré par la grande porte dans le monde de ces Congolais sans scrupule, insensibles à la misère de leurs concitoyens. Il faut dorénavant compter avec Cyriaque. 250.000€, c’est rien! C’est une goutte d’eau à côté des millions qui s’évaporent dans la nature au seul profit des barons du pouvoir. Les Congolais peuvent continuer à crever de faim, de soif et de maladies, et leurs enfants, s’asseoir à même le sol à l’école. Etroubéka, Gokana, Christel Nguesso, c'est la carte qui gagne. Les valeurs sûres. Ce sont les messieur ''Mallette'' de la ''Nguessocratie''. Allez Cyriaque! Allez Denis! Bien essayé. A quand la prochaine tentative? La mallette! La mallette! La mallette.


Lien vers la boîte à Confirmations

Par Le peuple - Publié dans : congo-biensmalacquis
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires
Vendredi 23 juin 5 23 /06 /Juin 20:40

Ewéngué Landry: Il n'est pas sorti du néant. Landry est un enfant du cru. Ceux qui le connaissent bien doutent de ses aptitudes et de ses galons. Capitaine dans ce qui reste encore d'armée au Congo, Ewéngué a déserté la  caserne. Il a trouvé une planque à la direction des grands travaux, chez le cousin Jean jacques Bouya. Comme tous les autres membres de la famille, Landry y fait ses preuves. Il y mène royalement sa double carrière civilo-militaire. Il a pris de la graine. Petit Ewéngué est devenu grand. Il construit pêle mêle à Brazzaville et à Pointe Noire. Sa belle villa de l'avenue Miadéka est un modèle du genre. Quand  il n'est pas à Brazzaville, accompagné de sa femme, Ewéngué s'offre un bol d'oxygène en France. Le couple joue aux " Fashion Victims" et aux VIP. Il flirte avec le luxe insolent des beaux quartiers de Paris. Il dépense sans compter dans les magasins des champs Elysées et de l'avenue Montaigne. Combien gagne t-il ?

Gakosso Jean Claude: Ses conseils présidentiels lui ont permis de s'offrir une petite babiole vers Noisy le Grand pour regrouper ses oeuvres d'art en sécurité.

Ganongo Olou Antoinette
Gare au loup! Après avoir motivé les femmes des marchés à voter Sassou...elle a eu sa part de marchés et de cerises sur la pièce montée. Si ses chantiers ou prestations ne sont pas totalement honorés c'est pour avoir pu investir dans un  pavillon à Aulnay/ bois (93), un pavillon à Villeneuve-Triage(94), un pavillon et un appartement à Arcueil( 94-Val de Marne)...Son mari est procureur...on imagine facilement les conversations au coin du lit. Est-ce ses conseils au conseil économique et social, son action sociale au sein de cette institution d’apparat, sa collaboration avec le ministre des finances d’alors(Mathias Dzon), sa foi à la Nouvelle Espérance, ses talents d’opératrice économique véreuse ou les revenus de son fils à la SNPC qui lui ont permis de se bâtir un empire immobilier ?

Gokana Denis:
 
Ne cherchez pas les cargaisons de pétrole de la snpc dans cette villa de Boundji. Vous n' y trouverez rien.  Les cargaisons de pétrole congolais disparaissent dans la nature pour alimenter les comptes bancaires du clan. Les fonds vautours ne sont qu'un prétexte à l'évasion de la manne pétrolière. Voici un exemple d'une des destinations de l'argent congolais. Gokana, tout le monde sait que vos sociétés écran achetent le pétrole congolais à la snpc en dessous des cours réels pour être revendu aux prix du marché. Peut-on être vendeur et acheteur en même temps? Quel conflit d'intérêt!

 

à Brazzaville

Les conseillers ne sont pas les payeurs. C'est faux ...L'ex-hôtel Régina lui appartient... Attention de ne pas surfacturer les chambres aux auditeurs de la Snpc... Dans le même package que l'hôtel... un petit lot de camion-citerne ( hydrocabure? oui bien sûr, conflit d'intérêt oblige!) Il a beaucoup plus dites-vous,  nous le savons...mais qui va piano va sano!  Jouxtant son hôtel... quelques cargaisons plus tard ... voici la future extension. Ah! Gokana, le prix du baril flambe, et lui, il flambe avec au travers de ses immobilisations. 

Il  a acquis un vaste appartement à Bordeaux délaissant la maison bourgeoise qu'occupe sa soeur Marie-thérèse à Nemours dans la seine et marne (Un internaute).

Pour une poignée de barils... cette maison inachevée sera sans doute le restaurant de luxe de l'hotel...pour de la grande bouffe. La lettre du Continent n°502 nous apprend : en France les biens des dirigeants de la Snpc sont aujourd’hui menacés de saisie, en particulier dans la société Prestiges ( société civile immobilière) dont les actionnaires sont Vanessa Gokana et Sylvie Gokana-Bombete.

Gondot Albert Immeuble gris, toit plat,  très bien situé dans le centre ville de Pointe Noire.  C’est l’œuvre du Trésorier Payeur Général. La griffe du TPG. Le résultat palpable d'un  gagnant-gagnant très indiscret. A qui profite la surfacturation des marchés de l'Etat pratiquée par les opérateurs économiques véreux? Les trésoriers ne sont jamais les mauvais payeurs. Gondot en est  la parfaite illustration. Il sait manier ses taux fluctuants. Que Dieu lui pardonne. Notre TPG, innocent aux mains pleines, a fait don d'une paroisse à son village natal.
undefined

Ibouritso Mélanie: La Ministre des affaires sociales et de la réinsertion des sinistrés sous le gouvernement Kolélas a su tirer des leçons. Elle a côtoyé des milliers de sinistrés, a vu leur détresse et ça lui a donné des idées. A défaut de les avoir réinsérés, elle s’est mise à l’abri en Côte d’Ivoire. Sa belle villa dans le quartier bourgeois du Plateau Dokui  (Abidjan) suscite des interrogations et bouleverse tout le monde.  Mais la Côte d’Ivoire, c’est son pays?

Ibovi François:  François a construit un lotissement huppé vers Edou. Des maisons de rêve. Lui au moins, il investit au pays, et non dans les Emirats du Golfe, au Maroc, en Espagne ou dans les beaux quartiers parisiens. ça fait bosser les Congolais, une forme de redistribution de ce qu'il vole. Vive Ibovi. Le vrai Homme des masses, c'est lui. Pour faire valoir sa stature, et sans doute pour être mieux vu, Ibovi s'est équipé de lunettes. Il en raffole. Il joue au beau gosse, bcbg quoi! Sans celles-ci, il suffoquerait, souligne t-il. Ibovi a pris goût aux cigares. Les cigarettes, c'est pour la basse classe. Il avoue ne pas comprendre la pauvreté. Des Congolais pauvres? Il dit ne les avoir jamais croisés. Il n' ya qu' à voir dans son entourage, ajoute t-il. Ses hobbies? Ce sont les 4X4 aux vitres teintées et les villas de luxe. Pourquoi?Au Congo, voyez-vous, nous n'avons pas de routes mais plutôt des pistes jonchées de trous. C'est l'un des volets de notre programme pour permettre aux Congolais comme moi de garder la forme, ajoute Ibovi. A force d' éviter les trous en roulant, on fait du sport. Comment ça? Pas besoin de faire du jogging. On rentre chez soi complètement épuisé, le corps courbaturé. Quand on lui pose la question sur son avenir, le Sir Ibovi ricane. Il sera toujours ministre nous répond-il. Une ambition modeste comparée à celle de son chef. L'alternance démocratique? C'est la pagaille. Les Congolais, ces sages, n'en veulent pas. Alors, pourquoi tout ce cirque autour d'élections coûteuses? Ah, ça, c'est pour le fun. Comme  lors des carnavals du Moyen âge en Europe, c'est l'occasion donnée au petit peuple de se foutre du roi. Quand les lampions de la fête sont éteints, chacun reprend sa place que lui a assignée le Créateur : Ibovi et les siens dans leur palais, les gens de peu , dans leur humble masure et le péril fécal. Effet de mode ou pas, Ibovi lui aussi s'est embourgeoisé. Il ferait beaucoup de jaloux et n'aurait que des ennemis dans son milieu. Il administre son territoire, on y trouve tout. Dommage, pour lui le Congo se réduit à une portion congrue près d’Edou…Donnez une localisation exacte afin que les chauffeurs-livreurs de Socofran ne se trompent plus d’adresse en livrant les lits de sa clinique privée.

Ikounga Martial de Paul:

 
Cet ancien Ministre de Lissouba, chargé du patrimoine national, s’est constitué un patrimoine. Voilà plus de 10 ans, Air France cherchait sur appel à sollicitation à vendre ces deux maisons (plein centre de Brazza vers le Méridien). Il fallait du cash... il l'avait... Comment ? La prescription existe-t-elle pour les " personnes politiquement exposées"? 

Itadi Jean:  L’homme est devenu un nom très puissant au pays de Nelson Mandela. On le dit discrèt. Il a vécu sur la planète Mars, y a créé un parti du même nom avant d’atterrir sur terre. Pas au Congo, mais en Afrique du sud. Il  y a investi massivement dans le secteur maritime, loin des tumultes du Congo où il pourrait tout perdre. Son pied à terre? Les mauvaises langues ne trouvent pas des mots pour le décrire. Grandissime. L'origine de sa fortune? C'est le mystère absolu. Héritage? Ça se saurait. Hydrocarbures, Industrie ou autres portefeuilles ministériels occupés? Personne ne sait vraiment, sauf lui. Enfermé dans son mutisme, il a refusé de répondre. Le sujet est tabou, trop sensible pour ces hommes aux pratiques scabreuses. A lui comme à ses congénères véreux, les portes des ministères restent étonnamment grandement ouvertes. Une aubaine pour s'en remettre plein les poches. Un tour d’enrichissement illicite qui n'étonne guère plus personne. Avec l'argent du Congo, Jean Itadi possède des actions dans le secteur maritime en Afrique du sud où même un Congolais n'est pas embauché. Quel égoïsme! ( Un internaute ).

Itoua Bruno Jean-Richard: Purée, il n' ya ni eau ni électricité dans ce pays?Comment fera alors De Brazza lorsqu'il viendra habiter le mausolée que nous lui avons construit? Prenons l'avion et venez avec moi visiter Saint Nom la Bretèche,dans les Yvelines, cette charmante bourgade où j'ai un pavillon et dont l’électricité et l’eau coulent à flots.chut! surtout ne criez pas. A maison Alfort aussi, j'y ai un pied à terre,histoire de ne pas trop se faire voir. Il a un appartement à Choisy-le-roi où la SNPC abrita ses bureaux à un moment, juste après la saisie conservatoire opérée par Monsieur Serge Berrebi. Ensuite, malgré le fait qu'il soit devenu ministre, il continue de percevoir des traitements immenses au titre de Président du Conseil d'Administration de la SNPC, l'argent arrive par virement sur des comptes que les époux Itoua détiennent dans une filiale de la Société générale à Monaco (Un internaute). Selon la lettre du Continent n°502, Bruno Itoua est en France « le co-gérant de la société Peniel » mais que fait donc le Fisc français et notre Zorro Henri Ballard, le procureur général près la cour des comptes et de discipline budgétaire?

Kolélas Landry: C'est le plus en vue des rejetons Kolelas. On ne lui connaît aucun métier, mais il roule carosse, surtout depuis que les Sassou et les Nguesso lui ont ouvert leurs portes. Les délices du pouvoir goûtés un mois le temps que papa premier ministre retrouve le chemin de l'exil lui ont ouvert l'appetit. Il rêve debout et se voit ministre, à défaut de faire son trou à la Snpc.  Les Congolais se posent des questions sur votre villa du plateau Dokui à Abidjan.  Mais pourquoi papa a -t-il sacrifié de nombreux Congolais, sans scépulture, morts pour rien? Juste pour vous offrir ces villas et vous caser à la Snpc? Attention, Abidjan n'est pas le Pool, ne faites pas du plateau Dokui, une base arrière des Ninjas.

Kolélas Parfait Brice: C'est la valeur montante du système corrompu autrefois combattu par le "Ninja père". Ne l'appelez pas "Ninja Junior". Il pourrait piquer une crise. Parfait Kolélas s'est emmancipé. Mais, qu'est ce qui fait courir l'ami Parfait? Il a décidé de mettre les bouchées doubles pour rattraper le retard par rapport aux rejetons et neveux du clan Sassou. Un pied à terre avec piscine en plein centre ville de Brazzaville ! C'est Parfait ! Il a su tirer profit d'un contentieux actuellement devant les tribunaux entre un dentiste à la dent dure et au bras long et une famille un peu lourde à la dégaine. Pour savourer sa nouvelle vie, Parfait Kolélas joue au chat et à la souris avec les paparazzi. La tête dans les nuages, il jubile et danse seul, torse nu, autour de sa piscine.  Le soir au clair de lune, les pieds dans l'eau, il pourra raconter aux "Ninjettes" ébahies d' admiration, le bonheur de vivre comme un nabab dans un pays pauvre.  
parfait-Kol--las.JPG
Tel père tel fils. On le sait, Kolelas a depuis de longues années la réputation d'être passé maître dans l'art de la prophétie divine avec les brillants résultats que l'on connaît.  En fait, on ne sait pas tout. Depuis son retour d'exil, il ne quitte plus son casque pour être branché en permanence sur Ciel FM, traquant le moindre message en provenance de l'au-delà. S'il a les oreilles dans le ciel, Kolelas a les deux pieds solidement plantés sur terre. En bon père de famille, il n'a pas oublié de mettre sa nombreuse progéniture à l'abri du besoin. Il a investi dans la pierre en Côte d'Ivoire. Pas n'importe où, mais au Plateau Dokui, un des quartiers résidentiels d'Abidjan. D'où vient l'argent ? De la caisse noire de la mairie de Brazzaville ? De Sassou ? De Lissouba ? Les mauvaises langues diront que Kolelas est la preuve que l'argent n'a pas d'odeur. Vous avez tout faux. L'argent vient du ciel. De dieu en personne.

Kolélas Théodorine: Une Kolélas n’est jamais loin des autres. La sœur veillerait-elle sur ses deux frères? Des déclarations sur votre villa cossue du plateau Dokui? Sur celles des deux autres frères? On le sait, au nom de la paix, vous avez gagné à la loterie congolaise. Faute d'avoir fait fortune dans le charbon, papa s'est fait une raison en devenant le chien de garde de son ennemi juré d'hier. Tenu en laisse à coup de millions de Pétro-CFAs, il est utilisé, traîné et exhibé partout telle une prise de guerre. Ses adeptes le redoutaient, Kolélas les a trahis. Le matsouanisme brandi à tout va, valait-il pareille humiliation? Kolélas est le prototype même du politique congolais. Il est la parfaite illustration que pour l'argent, le Congolais est prêt à s'asseoir sur ses convictions, à pactiser avec le diable, quitte à sacrifier des milliers de vies d'innocents pour assouvir sa soif du pouvoir en prétextant la bêtise humaine. Matsoua a de quoi se retourner dans sa tombe.

Koukebene Benoît: Ancien ministre des Hydrocarbures de Pascal Lissouba, propriétaire à Paris d'un appartement aux encablûres de l'avenue Foch. Koukebene voyait les choses en grand. Il voulait devenir le premier Emir du Niboland. Un projet fou. Pour concrétiser ses fantasmes, il s'est offert cette babiole dans un quartier des plus huppés de Paris. Histoire d' étoffer ses réseaux avec ses voisins, des Emirs du Golf qui ont envahi ces quartiers prestigieux de Paris. Devenu petit bourgeois, Ben voulait se faire un nom parmi les grands de ce monde.Depuis la chute du régime Lissouba, l'ami Benoît déprime grave. Etre le premier Emir d'un pays dit pauvre et vivre en exil, c'est pas marrant. On le dit très malheureux, affecté, abandonné à lui même. Ses richissimes voisins ne seraient que de gros méchants, d'après lui. Ils lui ont subitement tourné le dos depuis qu'ils ont eu vent de l'origine de ses fonds et qu'ils ont compris qu'il ne peut jouer dans la cour des grands. Dans ce cercle très fermé des Emirs, la probité, c'est sacré. Koukebene n'a su justifier sa fortune. Alors pour tuer le temps, l'Emir Mohamed Aït EL Ben Kouke s'est trouvé une passion associative. Professeur Tournesol, mon nouveau né s'appelle Telema, une association que je viens de créer et que je finance grâce au pactol engrangé pendant nos années de règne. Il ne faut jamais rater les débuts dit-on. Moi, je suis devenu riche grâce aux caisses de l'Etat.

Lekoundzou Justin Itihy Ossetoumba:

 
Au moins avec cette belle villa en location, il n'a pas de soucis de refondation ou de rénovation...En France, c’est à Asnières /seine qu’il a son appartement qui lui sert de lieu de villégiature. Pas mal camaâd membre comme investissement, vu l’âge et la santé précaire, pas besoin d’aller dans des hospices de repos !

Lissouba Pascal:

 
L'ancien président, élu démocratiquement, s’est enfermé depuis lors dans son hôtel particulier du 17è arrondissement à Paris, rue de Prosny. La tranquillité des lieux nous fait penser que ce savant congolais qui s’est emmuré dans ses bureaux, refusant de sortir et de rencontrer qui que ce soit, est en train de pousser ses recherches scientifiques très loin pour nous sortir la dernière invention dont il a le secret. On nous dit qu'il ne veut plus parler, trop concentré. Chut! du calme et pas de bruit, on ne dérange pas un chercheur qui cherche indéfiniment et ne trouve pas. Avis au Brevet, la trouvaille est peut être pour bientôt.

Lien vers la boîte à Confirmations 

 

Par lepeuple - Publié dans : congo-biensmalacquis
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Vendredi 23 juin 5 23 /06 /Juin 20:29

Makosso Collinet Anatole: Le cèlébrissime protégé de Mme Sassou se croyait discret. C'est raté. Bombardé ministre, il a troqué sa bible contre un coquet pavillon à Coignière( 78 ). 

 

Mamadou Camara Dekamo: étudiant à Moscou, il a consacré tout son temps au trafic illégal des armes de chasse de marque Baikal. La plus grosse cargaison expédiée sur Brazzaville était de 200 armes. C’est un véritable Don Juan de la mafia. A peine nommé Ministre de la Santé, il s’est servi de :
- 135.000.000 FCFA sur 150 millions destinés à la réfection du Centre Intégré d’Epéna pour acheter sa
villa à Bussy Saint Georges en France.

- Sous le couvert de son frère Hasana Camara, il s’est attribué 300 millions pour la réfection du ministère au sortir de la guerre de 1997.
- Des 500 millions de FCFA destinés à la réhabilitation de la Cité de l’OMS, une grande partie a été détournée, et cela a failli faire perdre à notre pays le siège de cette institution continentale.
- Les travaux de la caserne d’Impfondo n’ont jamais connu un début d’exécution. La suite est connue ( Parole de Prefet)
.
Mbani Marcel :


Une villa présidentielle pour un ministre des sports qui peine a lire ses discours, mais qui ne compte pas les millions investis entre Sibiti et Zanaga...Thuram, Zidane au secours, envoyez nous des ballons de football, Douillet, des kimonos, Noah, des raquettes de tennis... Notre sport est pauvre....Mais cette villa pourrait être le futur Clairefontaine à la Congolaise pour nos sportifs.A Sibiti, nombreux se posent la question de savoir si ce ne serait pas encore une nouvelle résidence présidentielle, une de plus... alors que dans la Lékoumou plus de la moitié de la population vit dans des cabanes en bois éclaté. Les gars, l'histoire de Mbani, Ah yayahi! Tu as vu sa maison de Tchimbamba? Je pense qu'au lieu d'afficher leur avoir seulement il faut avancer la réflexion sur leurs revenus réels et faire le rapport avec leurs avoirs. Et reprendre le rôle de l'exigence de la publication de leurs biens et fortune ( Un internaute)

Mbemba Akiélé Jean Martin:
Il  a abandonné ses idéaux et l'ombre de Maître Jacques Vergès. Homme de loi, il a largué sa robe noire et austère pour celle plus lumineuse d'homme politique. N’allez plus le chercher dans les prétoires. 
C’est à Fontainebleau, en Seine et Marne qu’il se repose après nous avoir créé un site touristique de qualité à Loufoula ( à visiter absolument !)... Au moins comme tant d'autres, dans le domaine "privé", il  réussit mieux que dans le domaine "public", mais en nous spoliant.Alors Maître, c'est à la place Vendôme à Paris qu'on vient faire ses emplettes maintenant? Maître Mbemba a déjà une villa a Nancy achetée par l'argent détourné de la CONOSELA (commission électorale) et maintenant vient d'acquérir une autre superbe villa de 5 pièces dans la ville de Noisy le grand -France dans le 93, tout juste à côté de la gare du RER où réside sa fille et son jeune bokilo un certain Alain. Cette villa achetée grâce à l'argent reçu en récompense de l'affaire du Beach car c'est lui qui a joué le grand avocat pour aider ces génocidaires( Un internaute) 

Mouambenga Marius Si vous connaissez un ancien ministre Français qui a acheté une maison au Congo, dites le nous? Marius n'est pas à Marseille, son appart est à orléans...cherchait-il la Pucelle ou les Ninjas? Ce dont on est sûr, c’est qu’à vouloir réinsérer les milices, Mouambenga s’est inséré lui même à Orléans.

Moundélé-Ngollo Adélaïde:   Elle adore les honneurs. Les intimes l'appellent " Jolie Poupée". Adélaïde, "Mama Coton" comme elle aime à se définir, est connue pour son don imbitable de parler dans le vide. Mais derrière la vacuité blanchie à la crème AMBI se cache une redoutable femme d'affaires qui a tout compris du système Sassou : se servir, se servir à satiété. Après la tentative ratée d'introduire l'immox au Congo et le rêve envolé de bénéfices faramineux, Mme Valeur Ajoutée se lance dans l'hôtellerie écolo. Elle réalise un petit complexe dans son fief de Mindouli, un coin paumé au sud ouest de Brazzaville, inaccessible sans 4X4. La rentabilité n'est pas son souci. De toutes les façons, c'est de l'argent volé qui occupera quelques temps ses parents, avant de voir tout ça tomber en ruines, quand elle ne sera plus au pouvoir pour renflouer les caisses. Pour sa clientèle, Adélaïde a  déja trié sur le volet : "ministres" et "Hommes politiques", les seuls à disposer du fric volé et des 4X4 pour arpenter les sentiers qui mènent vers ce futur haut lieu à vocation sociale.   

undefined

 Moundélé-Ngollo Benoît:  Lui au moins n’y est pas allé par quatre chemins. Il a bien choisi le nom de sa rue (Rue de la pompe), et les pompes funèbres (en bas de son appart). A t-il déja anticipé ses obsèques? Il sait que tout spolieur finit par être victime de la vindicte populaire. C'est la sentence du peuple. Il a pris ses dispositions. Tant mieux. Il sait ce qui l'attend. Bien vu.

  

Cet écrivain avait les épaules d'un Président... Ces postes de ministre, de maire, de préfet lui ont permis d'acquérir un ensemble royal de biens immobiliers au Congo... depuis 1986 le joyau de sa couronne est rue de la pompe à Paris, dans le XVIème. Bravo mon général, avec une rue qui porte un tel nom, était-il vraiment nécessaire de  rappeler aux Congolais que vous continuez à pomper les finances de l’état ? ça, ils le savaient déja. Beau tandem tout de même que celui que vous formez  avec la ministre du commerce, de la consommation et de l’approvisionnement des fonds !
 

Moungounga Nguila : Comme les autres membres du quatuorMoungounga se croyait président, en lieu et place de Lissouba, le président élu. ''Nous avons attendu longtemps", aimait-il déclarer avec arrogance à qui voulait l'entendre pour justifier les détournements des déniers publics. Moungounga vivait dans une bulle à la Michaël Jackson, n'avait d'yeux que pour lui-même et regardait les Congolais du haut de sa planète régionale. Moungounga vivait un véritable conte de fée. Il s'admirait , s'appréciait, se félicitait, et comment ! Fier de son nouveau statut, il passait le clair de son temps à se regarder dans la glasse, cirant ses pompes. Quel beau look, disait-il ! Bon chic, bon genre, il était le plus puissant, le plus beau, le plus élégant, le plus charmant, le plus irrésistible, l'incontournable. Une star était née. Moungounga par ci. Moungounga par là. Jamais sans Moungounga. Moungounga ngôoo. Moungounga ô mamaaaa. Dans son costume taillé sur mesure, Moungounga voyait la vie en rose et rêvait d'une vie de prince du grand Niari. Un rêve brisé qui aura eu le mérite de germer dans la tête de cet illusionniste, sectaire à la vision étriquée, qui croyait qu'on pouvait continuer à se faire du blé en spoliant l'Etat.

 

moungounga-ruines.jpg
Face à la direction de l’Anac, les ruines de son palace après le passage foudroyant de la guerre civile de juin 1997.Par chance en transit à Pointe-Noire pour Brazzaville, le luxueux mobilier stocké dans plusieurs containers n’a pas été détruit, il a disparu…
Eminent acteur de la bande des 4, un dessin animé servi aux congolais de 92 à 97, il serait en ce moment en train de faire tourner le dernier épisode depuis sa belle villa de la banlieue Nord de Paris; comme en témoignent ces coureurs en pleine action devant son château en ruine. Moteur, on tourne!

 

Moussa Pierre: Notre éternel ministre du Plan a trouvé des bons plans.C’est  à la porte de Choisy qu’il a choisi son appartement perché dans une tour.A cette hauteur, il a toutes les chances de bien étudier les plans de la ville.

 

Munari Mabondzo Claudine: Et Dieu créa la femme! Lissouba, lui, créa Munari, Claudine de son prénom. Il en fit son égérie, en plus d'être sa directrice de cabinet. Depuis, la "belle" Claudine s'est émancipée en s'imaginant un destin de "femme d'influence" dans ce tailleur confectionné sur mesure, et tout le bénéfice qu'elle pourrait en tirer. Claudine Munari, se serait-elle inspirée de Christine Deviers-Joncour (autoproclamée La Putain de la République)? Droite dans ses escarpins,  elle assume fièrement cette sacrée réputation de femme de tête, mélangeant sexe, pouvoir et argent. Il en faudrait plus pour ébranler notre Claudine nationale avec ses talons aiguille. Habituée à jouer les premiers rôles sous l’ère Lissouba, la Munari a mal vécu sa condamnation à l’exil, renvoyée dans les bas fonds de l’anonymat, bien que pleine aux as grâce à l’argent du pétrole. Pour L'ex égérie de Lissouba, il fallait à tout prix rebondir, quitte à brûler sans état d’âme aujourd’hui ce qu’elle a adoré hier et vice versa. La voilà donc passée avec armes et bagages dans le camp de l’ennemi. Et un porte-feuille ministériel comme prix de la trahison. Loin de la lumière, elle risquait de dépérir. Sassou, bonne âme, l'a repêchée, comme il a repêché tous ces incapables corrompus qui ne peuvent pas vivre loin du pouvoir.Claudine Munari aime le pouvoir, les combines, le fric, les intrigues, les coups bas et tout ce qui va avec. Les mauvaises langues prétendent qu’elle aurait même monnayé ses charmes pour se voir attribuer la coquette somme de 26 millions de francs français trouvés sur ses comptes parisiens dont Serge Berrébi nous révèle aujourd'hui l'existence. En plus d’être gratuite et méchante, c’est une affirmation qui nous semble très exagérée car il faut vraiment chercher très longtemps pour lui en trouver, des charmes à vendre. La vérité est très simple. Elle en sait des tonnes sur ces hommes de pouvoir qu’elle a côtoyés pendant des années, et qu’elle tient donc par les couilles en fermant sa gueule. C’est sa seule force. Pour le reste, elle est aussi corrompue que n’importe quel citoyen dans ce pays.

 

Mvouba Isidore:  Avouons-le sans chercher des excuses. Une fois n'est pas coutume, le blog des nouveaux riches, le site préféré des Congolais, a tout faux. Comment est-il passé depuis si longtemps à côté de l'ami Mvouba ? Fidèle et zélé serviteur de Sassou depuis des lustres, cet apparachik du PCT, ingénieur formé en URSS, qui fit ses classes au CFCO (à Pointe-Noire) dont il dirigeait la section locale du parti est un homme sans histoires. "Intelligent", bon vivant, voire bout-en-train d'après ceux qui l'ont connu à Savorgnan de Brazza et à Moscou, c'est l'un des rares hommes politiques pourris dont on ne connaît pas d'ennemi. Non pas parce qu'il bouffe à tous les râteliers, mais parce qu'il a fait de la discrétion sa seconde nature. Une sorte de passe-muraille  dont l'unique ambition se limite à bien se faire voir de Sassou. On ne lui connaît pas d'ennemi, c'est vrai. Mais on ne lui connaît pas d'opinion non plus. Sassou décide de nettoyer Bacongo et ordonne les massacres des civils dans le Pool ? Mvouba, comme Gérard Bitsindou, applaudit des deux mains, à la différence de Ndalla Graille qui émet une petite critique sous forme de rot à peine audible. Pas chiant, Sassou en fait l'un de ses barons du régime à qui il ne refuse rien. Ministre à vie ou presque, il a compris, comme tout le monde dans ce pays corrompu, que charité bien ordonnée commence par soi même, quitte à puiser dans les caisses de l'Etat. Avec la discrétion qui le caractérise, Jaune-Papaye, comme l'appelleraient ses admiratrices en hommage au prétendu blanchiment réussi de sa peau, investit sans tapage ses "petites économies" dans le transport aérien. Le cercueil volant qui s'est abîmé à Pointe Noire lundi 21 mars 2011 serait, dit-on, l'un des fleurons de sa flotte. Ce n'est, ajoutent les mêmes mauvaises langues, que l'une des pièces visibles de l'empire Mvouba, un empire dont nous n'avons pas fini de parler.

tac

 

Ngakala Ignace: Le directeur général du CHU de Brazzaville n’aura jamais un infarctus ; il n’a de cœur. La volatilisation des fonds et le détournement des médicaments ont pris la direction d'Oyo où il a son palais, un beau bijoux insolent et mieux équipé en sanitaires que le CHU (Cette Honte Ubuesque).


Ngakala Michel: A chacun son fond de commerce. La réinsertion des ex combattants, c'est le bon filon de l'ami Michel. Dans sa chambre, il crit, roule par terre et voit des miliciens partout. Michel est chez les Ngakala, ce qu'est Sassou chez les Nguesso. Il sait d'où il vient. Sans le pouvoir, il ne serait qu'un pauvre marginal qui n'aurait eu aucune chance de réussir dans une société au mérite. Ministre, il  prépare ses arrières et ne souhaite pas être un ex. De l'idéologie marxiste, il aura retenu le sens du service. En bon serviteur, il obéit à l'oeil et au doigt à son chef bienfaiteur. Il lui doit tout. Que faire quand on est une marque de fabrique du Pct! La nuit, Michel fait des cauchemars et ne rêve que des armes pour finir l'une de ses nombreuses acquisitions.
 
ngakala.JPG

Ngouélondélé Emmanuel:Une grande villa vers l’Olympic Palace louée ( petit complément de retraite !)  par la société des eaux Mayo.Une modeste bicoque à Gamboma, (proche du futur palais en construction de son fiston qui ne boxe pas dans la même catégorie). Pour son quotidien, le Général  se contente modestement d’une petite parcelle située dans un secteur boueux, dans la garnison des moustiques de Poto-Poto.Depuis qu’on aurait décidé d’installer un héliport à Mati, il a abandonné son domaine de repos bucolique. Sur les rives de la Seine , c’est un peu mieux ! « Pour donner des leçons », il occupe le dernier étage d’un immeuble luxueux aux Lilas ( Paris ), près de la Porte de Pré Saint Gervais . N’est-il pas lui aussi, un des clients de l’épicerie familiale?

Ngouélondélé Hugues & Nguesso Ninelle
:
 Rassurez  vous monsieur le maire , ce n’est pas votre général de papa qui nous a glissé votre fiche, mais les Congolais vous regardent et le savent.Tant pis pour les jaloux ! On ne parle plus que de votre nouvelle maison à Gamboma! Encore plus fort que les natifs au pouvoir d'Edou, Oyo et sa région. Ce qu'ont fait Mathias Dzon ou autres ex-trésoriers?…des cabanes à cabris ! Please, Please ( c'est notre hommage à James... qui a su faire partager sa fortune à la communauté) des photos vite vite...
A Mati, sa résidence de campagne, les lampadaires éclairés jour et nuit, les enrobés sans nids de poule surprennent, mais il est vrai que notre Brutus ( 1 (2) caresse pour l'avenir un destin présidentiel mais il devra se contenter de ses festins présidentiels...  Heureux propriétaires à Paris, dans le16è, d’un appartement logeant la maman et les enfants. Si les Brazzavillois pataugent dans l’insalubrité et la boue avec des bidons à la recherche d’eau et électricité, dites au maire qu’ici les camions de benne passent tous les jours pour ramasser nos ordures ménagères.
 

Quand le maire de Brazzaville affiche "sa sociéte-écran", ce n'est certainement pas pour faire du cinéma... C'est pour l'achat et la pose des panneaux de signalisation dans toute la ville... Espérons qu'il saura éviter les déboires connus avec "sa" société de pavage des rues... 

Ngouélondele Michelle: Back to the kasava roots ! La petite investit intelligemment dans 7 ha dans le district d’Ignié, un délit d’initiée qui ne dit pas son nom alors que le mari, directeur du domaine de son oncle congédia un de ses bras droits, un certain Roger N..qui catcha une coquette somme qu'on lui confia pour l'achat d'un 4X4; à malin, malin et demi.

Nguesso (Héritiers Ambendet): L’appart est rue Poincaré dans le 16è au milieu des burberry's et des lodens. 

Nguesso Antoinette: On ne lui connait officiellement aucune activité rémunérée, mais comment fait-elle? L'enquête de la police française a révélé que Dame Sassou est propriétaire à Paris, d'un "modeste" 9 pièces de 330 m2, d'une valeur de 2,5 millions d'euros (1, 6 milliards  de FCFA) m2. Maman Anto a acheté une petite voiture : c’est plus cool que la super VX pour descendre, pas  besoin de marchepied. Couleur : bleu ciel… pour vérifier la présence des mouches tsé-tsé à Panam.  Ah ! Quand notre Maman devient une tigresse en Jaguar… Paris (1) tremble ! Aurait-elle porté une congo-assistance au Prof en lui rachetant le Grand Hôtel de Dolisie... mais comme le dit James Börh :" Lissouba peut-il nous dire l'origine de l'argent ayant servi à l'achat de ce patrimoine immobilier ?"  Par chance... il a désormais oublié... Antoinette Sassou a  racheté  en août 2006 une des structures de la SNPC , la société nationale des bois imprégnés ( SNBI) qui fournit des poteaux électriques et traverses de chemin de fer, fabriqués à partir des eucalyptus de la région de Pointe-Noire »... retrouvez toute la nébuleuse des affaires de famille de Madame dans la lettre du Continent page 6 n° 501

    
Nguesso Christel Sassou:
  Il aurait dépensé 473 796 euros (plus de 310 millions de FCFA) en chemises car, selon un de ses proches « Il change de chemises trois ou quatre fois par jour, et se vante de ne jamais les laver et de les utiliser comme des kleenex »…
 

Les enquêteurs seraient tombés sur des factures du fiston de Sassou pour 257 000 euros (plus de 168 millions de FCFA) correspondant à des achats de chemises, de montres de luxe, de boutons de manchettes en or et pierre ( Source: Libération du 16-12-2013).

Bombardé à la tête de la Cotrade par son dictateur de père, il est, avec Gokana de la Snpc, l'un des maillons de la chaîne qui permet aux Sassou et aux Nguesso de siphonner l'argent du pétrole congolais à leur seul profit. Comme son papa, il ne regarde pas à la dépense: il court les palaces de Dubaï, de Paris, Hong Kong pour le seul plaisir de chauffer sa carte bleue. Son goût pour les godasses sur mesure, de maroquinerie et autres babioles de luxe rappelle la veuve Marcos, l'ancien dictateur philippin, connue pour son impressionnante collection de talons aiguilles. Le montant de ses emplettes publié sur le site de Global Witness a provoqué l'indignation de nombreux citoyens épris de justice et d'égalité. A tort. Il faut comprendre ce pauvre petit. Que pourrait-il faire de ses millions de dollars volés chaque jour aux Congolais ? Même en offrant chaque soir des tournées générales à toute la population de Brazza et de Pointe-Noire, sa tire-lire mettrait des années à se vider. Il n'y a au Congo ni boutiques de luxe, ni palaces, ni restaurant dignes de ce nom où dépenser son fric. Il n'y a pas un seul casino où se ruiner pendant quelques heures pour s'imaginer dans la peau d'un pauvre au petit matin. Il n'y a pas de psy à qui confier son spleen. Il n'y pas de route non plus pour s'évader dans ses bolides. Conséquence, il s'ennuie, tourne en rond et déprime. Etre riche dans un pays pauvre, sans se tuer au travail, c'est pas marrant. Christel Sassou, comme ses frères, ses soeurs et ses cousins, n'a plus que sa carte bancaire comme planche de salut pour s'accrocher à la vie. Ne soyons pas mesquins. C'est quoi 300 000 euros pour sauver la vie d'un homme en perdition ?  D'après Sassou père, les Congolais l'ont bien compris. Voilà pourquoi ils ne disent rien. Comment se servir d'une carte bleue? Pas de problème, cliquez ici.   

En bon membre du clan mafieux, Christel Nguesso investit également dans la pierre. Au 33-35 rue de la tour 75016 Paris, au deuxième étage de l'immeuble, un appartement de 10 pièces et 300 m2; payé en 2006, 4,9 millions d'euros et les travaux ont coûté TTC environ 3 millions d’euros. Au total cet appartement revient au prix de 8 millions d’euros soit 5,5 milliards de FCFA.
christel nguesso palace1 

 La qualité de vie est importante pour cet appartement qui est défini comme une "Résidence secondaire"

 christel nguesso palace2

Dans la salle de bains, les robinets sont dorés à l'or fin, la baignoire jacuzzi est pour deux personnes, le marbre semble être de l'Onyx du Pakistan, au fond la porte vitrée s’ouvre sur une cabine de douche et sauna hammam.

christel nguesso palace3 

Après le bain, un vaste dressing .. 

christel nguesso palace4  

La cuisine est vaste. Elle dispose de nombreuses plaques de cuisson, des fours, des hottes aspirantes un immense frigo américain double portes au fond de la pièce...

christel nguesso palace5

L'espace de rangement cuisine est spacieux et pur.

christel nguesso palace6

Ce couloir mène aux chambres. Il bénéficie d'une mise en scène lumineuse comme en témoignent les petites vignettes....
christel nguesso palace7
Une première réception s'ouvre grandement sur l'entrée....
christel nguesso palace8  
L'entrée est spacieuse et une banquette est prévue pour les visiteurs...
christel nguesso palace9 

Le tout, pour une "petite" ardoise de:  2. 257. 400 euros hors taxe. Qui dit mieux?

christel nguesso palace10

Ce logement secondaire, situé à Paris, doit sembler bien modeste à son propriétaire maintenant qu'il gère mensuellement près d'un milliard de dollars d'un pétrole qui ne cesse de monter. A Dubaï, une dizaine d'appartements ont été acquis par la famille présidentielle dans le programme immobilier de Palm Tree Island. Un palais, avec plusieurs milliers de m2 habitables, aurait même été acquis pour le président congolais en plus de ses propriétés à Marbella et au Maroc. Avec le pétrole dont il a la responsabilité seule et entière, sans avoir de compte à régler avec l’Assemblée Nationale ou le Ministère des Finances, Denis Christel Sassou N’Guesso pourrait s’acheter, tous les jours, trois appartements comme celui-là……..


Nguesso Christelle Kelly Sassou: Mais combien compte-t-il donc de rejetons, notre bâtisseur infatigable corrompu, de la  lignée des Ben Ali, Moubarack ou Kadhafi? Quand il n'y en a plus, il y en a encore. Voici qu'il nous sort d'on ne sait où une Christelle Kelly Nguesso dont on ignorait jusqu'ici l'existence. Mais pour son passage de l'ombre à la lumière, elle ne fait pas dans la dentelle, la dernière ( ? ) fifille connue du dictateur congolais. Bienvenue à Christelle Kelly Nguesso dans le blog préféré des voleurs congolais dont tu es la benjamine. En effet , à 25 ans seulement, tu marches gaillardement et d'un pas ferme sur les traces de ton père et de tous les membres du clan en t'emparant d'un joli morceau de la forêt congolaise. Quel sacré appetit! Dans la pure tradition de la mafia, papa dictateur veille à doter chaque rejeton d'un morceau de "territoire", histoire de se faire les dents et de se constituer un petit pécule avant de voler de ses propres ailes. Pour Christelle Kelly Nguesso mwana Edou, ce coup de pouce pour démarrer dans la vie coûte 234.924 hectares de  forêt. En attendant mieux.

 

Nguesso Claudia:

L’ensemble de l’économie du pays est phagocytée…L’épicerie familiale! Sa société a t-elle repondu à un appel d'offre ou plutôt bénéficié d'un tour de passe-passe afin de recourir à la surfacturation? Par pitié, entamez les travaux, terminez les au moins et mentionnez leur coût réel comme l'exige la transparence, à moins que ça ne soit là aussi opaque comme dans bien des domaines. 

 

Par Le peuple Congolais - Publié dans : congo-biensmalacquis
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 23 juin 5 23 /06 /Juin 20:28

Nguesso Edith: Sur les hauteurs du Mont Boron, tous les chemins mènent à Nice. Du  haut de la colline où se situe cette imposante résidence princière, Edith n'a d'yeux que pour la Baie des Anges (l'étendue de la Méditerranée qui arrose la ville de Nice). 
jpg-Edith-villa.jpg

 Dans le milieu de l’or noir, le «  Diamant » est –il éternel?
 
Silence, entre Oyo et Edou,  en bordure de l'Alima, la SOTRAB travaille ardemment.

En attendant, à Pointe-Noire...

On le sait, si ce n’est pas vous, c’est mère Anto. Atlantic Palace, hôtel pyramidal de haut standing en plein coeur de Pointe-Noire en face de "la Citronnelle". Avoir un nom et une fortune lui permettent aisément de faire partie du consortium d'investisseurs qui ont érigé et réhabilité cet hôtel. N'est-elle pas le symbole du système des Sassou : un atoll de prospérité dans un océan de misère ? Gageons que les routes transformées en fleuve par les pluies diluviennes permettront aux rares marins de la course de l’équateur d'accoster près de la galerie marchande et de tirer des bords pour faire du tourisme sexuel. . Ah les Bongo, ça se multiplie tellement qu'on ne sait plus quoi faire du fric. Bravo tout de même, en espérant que la nomenklatura et les voiliers, après leur course de l’équateur, viendront laisser ici la fortune amassée  des Congolais. Nous attendons de vous et du clan, beaucoup plus d'investissements au pays, plutôt que de placer notre argent dans des banques off-shore.  Au moins, des Congolais pourront y trouver des sous-emplois mal payés et faire des économies pour monter à bord d'embarcations de fortune, et périr noyés au large des côtes espagnoles.Au fait, pour se rendre à l'hôtel et à ses boutiques, il faut des routes, vous le savez ? Mais rien à craindre. Les clients dorés sur tranche qui ne se déplacent  qu'en 4X4 de luxe n'ont pas ce genre de scrupules. Leur devise : jouir. Le prix de la chambre s’il vous plaît ?

Immeuble de Haut Standing pour VIP en séjour officiel au Congo... ( Coût des nuitées à la tête du client, la Sassoupublique ). Ici pas de traces d'opérateurs véreux,  la Meridienne ( ci dessus ) à Brazzaville érigée dans les règles de l'art est sans doute une future annexe du CHU qui permettra aux malades d'être reçus décemment et à sa propriétaire d'exercer enfin la médecine.Résultat palpable de la première tranche de réhabilition du CH Tue qui aura déja englouti le milliard de francs débloqué par le chef de l'état.

 
Agestim, une société immobilière gérée par un homme d'affaires dont le raffinement et la qualité des conseils permettent à notre golden woman de multiplier les bongos 
C'est ce que nous écrivions il ya déjà quelques mois... désormais en octobre 2007, nous apprenons que notre homme d'affaires raffiné aurait commis quelques grosses indélicatesses avec les fonds de malle de Madame.Sera-t-il poursuivi pour abus de biens sociaux, pour escroqueries ?.. Certainement pas !  Il connait trop bien les secrets immobiliers de Madame.

.

Cette villa plein centre ville, appartenait d'abord à Hydro Congo qui par manque d'entretien l'a dévalorisée. Un peu de savoir et d'investissements : villa avec piscine et finition de luxe cherche officiels ou ambassade pour locataire...Le tract des Denisiens indiquait que ces bâtiments auraient été rachetés à l'OCER

 

Cette villa de rêves est désormais terminée vers le CHU...  Les jeunes congolaises peuvent prendre de la graine mais en pensant toujours: Si tu veux aller de l'avant, prépare tes arrières!

 

Bientôt il ne restera plus de maisons à l'abandon dans le centre ville... C'est au moins une bonne chose !.Le papa préoccupé par le pétrole et son beau frère de Maire par la boxe, pas le temps d'embellir la ville.Sursaut d'orgueil? ils ne connaissent pas!

Nous sommes heureux de voir qu'en dépit de la hausse des matériaux de construction... Madame a terminé ses jolies résidences

Dans un quartier plus pauvre, face au camp du régiment blindé, parviendra-t-elle à réaliser un ilôt de prospérité dans cet océan de misère?

   

Nguesso Edgard:  On sait que les galons d'officier au Congo se ramassent à tout coin de rue. Soit. Enfin, surtout les coins de rue d'Edou et d'Abala. Mais qui a dit que l'armée de Sassou ne paye pas? Voyez Edgard Nguesso. « Colonel » de son état, 540 € par mois (même pas l'équivalent du RSA versé aux plus pauvres des pauvres en France), mais heureux propriétaire d'un appartement à Levallois-Perret, près de Paris. D'une villa sur deux niveaux flambant neuve, située rue de Chaveau, à Neuilly sur seine, la banlieue chic de l'ouest parisien. L'appétit venant en mangeant, le neveu du dictateur congolais étend son patrimoine immobilier sans avoir à justifier l'origine des fonds. Comme son oncle, comme la femme de son oncle, comme son frère, sa sœur, son père, sa mère, ses innombrables oncles et tantes, cousins et cousines, le « colonel » Nguesso se moque des plaintes des associations de défense des droits de l'Homme contre les autocrates africains et leur clan pour détournements d'argent public. Il a raison. Puisque l'Etat, c'est Sassou et son clan, pourquoi se gêner à satisfaire ses caprices ? Les Congolais qui ne sont pas contents sont libres de crever de faim, personne ne le leur interdit dans un pays démocratique qui respecte les droits de chacun, de prendre enfin conscience que l'une des causes de leur misère, c'est Sassou et son clan. En attendant l'hypothétique révolte de ses misérables concitoyens, Edgard Nguesso, lui, réalise ses rêves. Lui, qui ne s'imaginait pas qu'un jour, il allait côtoyer les bourgeois de ce monde et avoir un train de vie fastueux. Pas besoin donc de savoir lécher le c... de Sassou, comme chacun le sait, pour faire fortune. Avoir amassé un tel patrimoine, quand on sort droit de sa brousse, montre que le Congo est le pays de tous les possibles.

Et de une à Oyo

270.000€ d'argent de poche volé dans un hôtel à Paris, ça n'est rien! et de deux à Oyo

Les pavés à Oyo pour échapper au péril fécal

Notre Directeur du domaine Présidentiel est un neveu propriétaire à Paris, dans le 16è arrondissement d’un appartement luxueux. Ah! le domaine, il s'agrandit, s'agrandit et s'agrandit sans cesse! Roger Nzamba, tu peux garder les millions que tu as catchés, Willy me donnera une cargaison de pétrole en complicité avec tonton Gokana, pour me permettre de me remettre de ton coup fourré. sacré coquin va! on ne peut jamais faire confiance aux amis. A Pointe noire, il construit à donf!

Et une autre villa 

La saga continue côté garage pour abriter les belles mercos

Et côté paillote pour arroser le tout! On n'est pas directeur du domaine de son oncle pour rien!

  

Nguesso Inès: A Courbevoie, on ne parle plus que de ces nouveaux parvenus nègres sortis tout droit de leur brousse( Le Congo). Pauvres jaloux, va. Les Sassou et les Nguesso sont les porte-étendards de l'Afrique qui gagne. Ils font notre fierté. Ils prouvent au monde que les nègres aussi peuvent se faire de l'argent en dormant. Au fait, combien sont-ils, ces  Sassou et Nguesso?  On connaissait  Denis Christel, propulsé à la tête de la Cotrade, Edith, casée auprès du vieux dinosaure gabonais, Claudia qui veille sur la com de papa, Ninelle qui fait la carrière de Ngouélondélé fils, on connaissait les cousins flambeurs, pour les plus en vue. Côté filles, dans le genre discret, il y a également Julienne, Sandrine, untelle, untelle autre. Voilà qu'apparaît,  à présent Inès, après Wamba. Pas de doute, c'est une vraie Sassou aussi celle-là. En effet, comme tous les autres, elle est sans revenus officiellement déclarés. Ne la cherchez pas dans les bureaux, les transports en commun, dans les gares parisiennes. Vous n'aurez aucune chance de la croiser parmi nos soeurs qui gagnent leur vie en se levant à 5 heures du matin pour aller pointer dans leur entreprise. Inès elle, attend l'argent que fait pleuvoir sur le clan l'exploitation du pétrole congolais. Elle s'est offert un appartement dans cet immeuble luxueux. Chez les Sassou, les enfants et les petits enfants ne savent pas ce que travailler signifie. Ils ont les richesses du Congo en héritage. L'article 1 de leur constitution clanique garantit à chaque membre de la famille un luxueux pied à terre en France, des valises de billets, l'oisiveté et surtout l'impunité. Elle n’est pas belle la vie?

 

No Comment...


Nguesso Julienne:épouse Johnson. Elle est agent d’assurance et surtout fille de son père. Lui et son mari auraient rénové depuis 2006 un hôtel particulier à Neuilly(ci-dessous) sans emprunt pour 8 millions d’euros (plus de 5 milliards de FCFA). Selon l’enquête, l’argent proviendrait d'une vaste opération de corruption sur la téléphonie au Congo…

( Source: Libération du 16-12-2013) 

   

 

 villa de rêve à Oyo

Joujou pour les intimes, est  heureuse de vous accueillir à Courbevoie dans ses appartements, non loin de ceux du cousin Willy Nguesso.Du bon voisinage à la Oyo!

Nguesso MauriceLa famille Nguesso est aux avant-postes. L' homme est discret. Son parcours est plus que mystérieux. Maurice, "Papa Gentil", n'aime pas les caméras. Contrairement à son frère dont l'enrichissement éhonté fait les délices des journaux télévisés en France, Maurice Nguesso lui, constitue son patrimoine dans l'ombre. Dans la discrétion, l'homme multiplie les prouesses. Patron de la Somac, du groupe de presse Fanion, de radio Télévision Oyo. Nos équipes ont démasqué un de ses biens immobiliers en France, dans le huitième arrondissement de Paris. Un pied à terre cossu à vous donner le tournis. Avec cet investissement, Maurice peut s'estimer heureux. Il a ainsi assuré ses vieux jours. Pas besoin de moisir dans une maison de retraite. Pour se faire soigner, il pourra compter sur la gratuité des soins en France, aux frais du contribuable français et de la françafrique dont son frère aura été un des piliers. Chez les Nguesso, à chacun son pied à terre en France. Les papas, mamans, tontons,enfants et petits enfants adolescents. Comment font-ils ? Si ce n'est toi c'est donc ton frère. Mais à Argenteuil, il ne passe pas inaperçu.Est-ce bien une pure coïncidence avec cette ville que ton frère a transformée en Argent –oeil ? Nul ne doute pourtant de la dextérité et de l'art de son oeil à illustrer et montrer l’argent qui coule à flots au royaume.Ci dessous un modeste échantillon à Oyo.

 

Il y a Frank export de Maurice Nguesso qui a l'exclusivité du rapatriement des diplomates. Des prix exorbitants au regard de la concurrence (Un internaute).

Par Le peuple Congolais - Publié dans : congo-biensmalacquis
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 23 juin 5 23 /06 /Juin 20:25

Nguesso Ninelle: 

 
La femme du Maire de Brazzaville est une Bussiness woman. Quelle est la patronne de la boutique Ben Tsi (Mpila) qui a été chargée de fournir le chapiteau de luxe (600 Millions F CFA) et d’organiser toute la décoration de la fête nationale de l’indépendance à Dolisie, le 15 août 2006 (Lettre du Continent N° 499)? 

 
N'est-ce pas le même chapiteau qui a servi pour la venue de J. Chirac et de Mohamed VI ? Merci Papa pour ta Nouvelle Espérance, Vive la Nouvelle Espérance!

Nguesso Sandrine:

 
Le Twiga, c'est tellement beau et bien réussit, avec une chambre à 80 000 FCFA par jour, une vue sur la mer, des serveurs et des serveuses de qualité...mais malheureusement, en dépit de tels efforts, la propriétaire est une certaine Sassou. A moins qu'elle soit l'exception. Mais avez vous pensé à l'après papa? Combien peuvent valoir 500 mms  de plage sur la côte sauvage? Pour les travaux d'extension, ayez au moins pitié et ne faites plus travailler la horde d'ouvriers à la chaîne nuitamment pour couler la dalle à la lumière des puits de pétrole. Quoi? Matondo? Ils viendront dépenser ici tous les millions que papa leur aura donnés dans la course de l’équateur? Ah bon, Matondo-Congo pour remercier et exprimer leur gratitude au vu de cette manne inespérée qui tombe dans leur escarcelle et qui aurait pu servir à l’éducation, la santé et l’emploi des Congolais!      

Nguesso Sassou: La folie des grandeurs du clan Sassou en France a été passée au crible par les enquêteurs de la police française. Le quotidien français " Libération " (16/12/2013) y consacre sa Une. Au bas mot, ce serait 60 millions d’euros, soit plus de 39 milliards de FCFA que le clan Sassou aurait consacrés dans la capitale française sur huit ans en achat de logements, bijoux, montres de luxe, boutons de manchettes... On ne parle pas de ce qui est dépensé en Chine, en Espagne, au Maroc, au Brésil, à Dubaï...Une vingtaine de logements aurait été répertoriée dans Paris et à Neuilly Sur Seine. Dans le clan Sassou, les plus dépensiers seraient Sassou lui-même, lequel aurait, rien que pour son habillement, acheté pour 1,18 million d’euros (plus de 774 millions de FCFA) de costumes et chemises chez Pape (avec inscrites dessus ses initiales " DSN " pour Denis Sassou Nguesso..), une boutique parisienne.    

Un nouvel appart cossu dans l'immeuble Le Regina à Nice, c'est sa nouvelle acquisition.

regina 

Il ne les compte plus, ces belles villas. Il en raffole. Celui qui se passe pour l'avocat des pauvres et qui s'est découvert la passion de l'écologie dans l'ivresse du pouvoir, est un collectionneur hors pair. De l'ïle Madère au Portugal, à Nice en France, en passant par Marbella en Espagne, Sassou est parti à la conquête du monde. Il s'en donne à coeur joie. Autres temps, autres moeurs. Ci-dessous sa villa de Marbella.

Quand il n'est pas à Marbella, il fait le point sur sa fortune à Madère ( ci-dessous)

Et à Nice( ci-dessous) pour savourer les bienfaits de la Françafrique.

C'est dans cet immeuble bourgeois ( ci-dessous) de l’avenue Rapp qu'il fait des montages financiers rocambolesques dans sa robe de chambre en soie bleue, qu'il rencontre ses hommes de main, des banquiers et autres caïds véreux. Ce n’est pas vrai? On le sait, son ministre des démentis démentira. En tout cas, le temps d’un séjour,  il contemple la pièce où sont rangées ses centaines de paires de chaussures de luxe et se dit: l'eau coule des robinets  à tout va, il y a l’électricité en continu, pas de délestage ni de bruit des groupes électrogènes en pleine ville, le ramassage des ordures ménagères est assuré, pas d’odeur, les routes sont impeccables, en plus quand il pleut, l’eau dans les rues disparaît miraculeusement. La vie est agréable, ça change du Congo, comment est ce possible? Oui, c’est possible monsieur le « président ». Les 2000 milliards de francs de budget annuel, les revenus du pétrole et d’autres richesses, s’ils ne disparaissaient pas par enchantement au profit de votre clan, auraient pu servir à cela. Comme inscrit sur ce fameux char pointé devant votre palais de Mpila et qui vous aurait réveillé dans votre sommeil pour justifier votre coup d' état, les Congolais vous disent: "Plus jamais ça".

 
Au Vésinet, les chaises bien rangées sont le signe des lendemains de fête. Champagne à flots.
 
Et la voiture pour raccompagner les heureux fêtards. En l'absence du maître des lieux, chef de son Etat, qui occupe cette villa? Des enfants, des cousins, des neveux ou le gardien du temple rémunéré sur le budget de l'Etat et à la disposition de qui on aura mis grâcieusement la belle voiture? Le Congo payerait-il aussi le jardinier pour l'entretien du jardin et des espaces verts? On le sait,  comme dans le pétrole, l'opacité est de mise. Personne ne nous repondra.
 
Veut-il lui aussi battre Madame Bongo? Il aurait décidé de faire construire un immeuble de cinq étages dans sa résidence privée de M'pila ( entretenue par l'Etat... mais l'Etat c'est lui ?) L'entreprise SGE aura-t-elle l'amabilité de nous scanner les plans ?Au secours Xavier Harel, au secours François-Xavier Verschave, on nous ment…nous sommes riches. Nos cabanes d'habitations ne sont rien à côté de ces villas de la nomenklatura. Nos conditions de vie sont exécrables. Malgré toutes nos richesses, on nous dit toujours que nous sommes pauvres, très pauvres.Quand il s'agit de Sassou lui-même, ses ministres, leurs clans, ils ne comptent pas...mais pour les hôpitaux, les écoles, l’eau, l’électricité, les emplois,  les augmentations de salaires...le Congo serait pauvre. Aidez nous à comprendre ce paradoxe.

 
Cette piscine à Oyo cache t-elle des pétrodollars ou est-elle l'un de ces nombreux gisements pétroliers exploités par Total, Soco ou Maurel & Prom et dont les revenus échappent aux Congolais pour se retrouver sur vos comptes bancaires personnels dans des paradis fiscaux? Bruno Itoua, Denis Gokana, Christel Nguesso les "magnats" congolais de l'or noir et de la finance, ne vendez plus notre pétrole au rabais pour empocher les plus values, ne faites plus partir clandestinement les cargaisons de pétrole à destination de vos associés qui vous rétribuent directement sur vos comptes off-shore. Même si vous manoeuvrez dans l’opacité au travers de vos sociétés écrans, les Congolais ne sont pas dupes.  

Dans le jacuzzi, massé par les bulles thermo-dymaniques j’ai pour seul objectif : «  chéCHErie ! Donne-moi le mille que j’atteigne le nerf ! » La course de l’équateur vient de trouver son nouveau point d’amerrissage à Oyo: la piscine olympique et les appartements privés de notre papa bonheur dans son village. En avant toutes, frégates et scooters des mers! De Pointe Noire à Oyo, la course sera épique à  travers routes et forêts avant d'amerrir dans la piscine!  

Le glas aurait t-il sonné pour lui pour qu’il s’entraîne tel un athlète de haut niveau, prêt a prendre la poudre d’escampette ? Qui veut aller loin ménage sa monture dit-on. Claquage, luxation  ou une chute, aurait donc conduit prestement notre papa bonheur dans un hôpital parisien ?…comprenez donc…la monture ne fait pas l’homme  

 Et en france, pour la convalescence ...quand ce ne sont pas les hôtels de luxe... 

 

Le Vesinet est une Ville huppée à l’ouest de Paris, dans les Yvelines, heureuse d'accueillir le président de l’Union Africaine dans une villa bien entretenue. Aucune visite n’est autorisée sauf aux parents très proches. Bel exemple de la ‘’pauvreté’’ d’un pays qui contribue à la richesse de ses dirigeants.Le président de ce Pays dit Pauvre Très Endetté, est aussi, l’heureux propriétaire à Paris d’un appartement cossu aux entournures de la Tour Eiffel, métro rappe.Vu des fenêtres, ce monument est d'une beauté indescriptible la nuit.

Entre autres à Brazzaville...bâtiment fort probablement cédé par Elf  

 
ci-dessous, bâtiment fort probablement acheté à 200 millions de FCFA à Monsieur Riviera

  
Ci dessous, un achat de jeunesse... pendant la période marxiste... mais pour partager les unités... vous repasserez

Pour limiter l'exode rural, il place ses liquidités dans l'eau Okiessi...Buvez la potion magique de la Nouvelle Espérance pour vous endormir. C'est une cuite qui vous fait reveiller avec la gueule de bois.La pilule est amère n'est ce pas ? voilà 22 ans que ça dure ! 

Ci-dessous les bâtiments de l'usine Okiessi à Oyo
okiessi-imagelarge.jpg
Cette villa de rêve( ci-dessous) avec vue sur l’océan Atlantique, dans un domaine le long de la côte sauvage à Pointe Noire, permet sans nul doute au président du Congo, de mieux surveiller les puits de pétrole et d’en dégager les recettes nécessaires au financement des voiliers engagés dans la course de l’équateur qui se disputent des millions de francs CFA dont les Congolais sont privés dans la nouvelle espérance.Cette villa est la résidence officielle du chef de l'Etat, propriété de l’état Congolais. Mais à l’instar de nombreux jeux de passe-passe et de l'opacité relatifs aux revenus du pétrole, les congolais ne sont pas dispensés d'apprendre qu'il en serait devenu le propriétaire.

 

Lire la suite

Lien vers la boîte à Confirmations 

 

Par Le peuple Congolais - Publié dans : congo-biensmalacquis
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Vendredi 23 juin 5 23 /06 /Juin 20:20

Nguesso Sassou: (Suite)  Non loin de Twiga…restaurant appartenant à l’une de ses filles, se trouve l’une de ses nombreuses villas 

A Oyo, ce kiosque servira t-il à lire les relevés d'intérêts produits par des milliards planqués dans des paradis fiscaux?  

NguessoWilly: 

 

Il serait très  heureux de vous accueillir à Courbevoie dans ses appartements avec vue sur l’Arc de Triomphe. Merci de vous rendre au sous-sol pour estimer sa collection et en admirer le must. Preuve que bateaux et cargaisons de pétrole font très bon ménage. Une villa haut de game dans la plus belle ville francophone en Amérique du nord, précisement au Canada dans le quartié Up de Montréal, acheté à la hauteur de 800 mille euro, où il se réfugie avec sa famille et sa sécurité. Il s'agit d'un willy Nguesso, fils à Papa.( Un internaute)
 

Noumazalay Ambroise: L'homme que le Congo de Sassou pleure n'aura pas eu à se plaindre de la République. Discret. Efficace. Epargnant averti. Et pas fou. Il avait l'Union soviétique comme modèle pour le Congo. Mais c'est en France qu'il a placé ses billes, dans la pierre. Pas n'importe où. A Paris, rue de la Boétie, dans le 8è arrondissement, le triangle d'or du Paris immobilier, juste derrière les Champs Elysées. C'est dans cet appartement de luxe qu'il s'est éteint. Et pour se mettre au vert, pour les barbecues, les garden parties et trinquer à la santé des Congolais, il y avait la villa de Yerres, une petite ville résidentielle dans l'Essonne, au sud-est de Paris. Le fisc français ne va pas tarder à réclamer les droits de succession aux dignes héritiers. Y feront-ils face, eux qui ont toujours vécu sur le dos de l'Etat et n'ont jamais payé d'impôts de leur vie? On risque d'assister à un autre épisode de la série Villa Suzette. A part ça, il a tout donné au Congo, ce saint homme, mort dans la misère. Vite, une quête pour sa trentaine d'héritiers pour leur éviter les bons alimentaires de la Croix Rouge. Ci-dessous une vue côté jardin de la résidence de Yerres de ce grand "déshérité" de la République.
Noumazalay-Hyere.jpg
On le disait infatigable, le vénérable. Il a construit et construit, Brazza, Impfondo, Bétou  pour aller se reposer demain à Yerres . Notre ex président du Senat,  opérateur économique à ses heures, comme certains pratiquent la pêche à la ligne le dimanche, empocha 500 millions de F CFA pour la municipalisation d’Impfondo sans avoir monté un  seul parpaing. 40 ans au plus haut sommet de l'Etat, même pas une petite bibliothèque pour Impfondo. Quel grand homme!

Noumazalay Linda:  Telle fille, tel père. Rien à avoir avec la Linda qu'on a connue au handball.
Linda est la vraie fille de son père. Elle a hérité de ses gênes. Pas n'importe lesquels. Des gênes d'opératrice économique véreuse à la sauce PCT. On connaissait le clan Sassou, voici le clan Noumaz. Dans le genre véreux, rien à envier aux Sassou et aux Nguesso. Le coaching à donf, c'est leur leitmotiv. Une affaire de famille. Qui dit mieux? Faute d' ascenseur social au Congo, Linda s’est engouffrée dans celui monté de toutes pièces par le système et son increvable léniniste de père qui a survécu à toutes les purges « révolutionnaires »  depuis 1963, un prototype de la Nomenklentura congolaise. Avec son compagnon, la fille Noumaz  rafle les marchés d'Etat, avec les résultats que l'on connait. Entre deux avions, le couple mène bon train. Il joue aux stars. En France, les deux inséparables ont leurs habitudes à Yerres, dans la villa de papa. Linda, la nouvelle diva, se la joue Naomie Campbell. Paparazzi, à vos objectifs! Le marché des People congolais est en pleine explosionLa photo! La photo! La photo!
 

Ntsiba Florent:  Pour ce cacique, les travaux publics  au Congo se limitent au bitumage à mi-parcours des routes qui desservent ses nombreuses villas de Ouénzé ( Brazzaville ), Djambala et Lékana. L’après Nouvelle Espérance lui permettra de relier tous ces tronçons pour pouvoir faire son jogging. C'est de l'urbanisme, construction, habitat , éclairage et travaux publics à la Ceinture Noire 5ème DAN

.   

Que  cache-t-il derrière ses murs si hauts (sa villa sur la route du Nord )? Destin prémonitoire ! Les portes du pénitencier bientôt vont se refermer et c’est là que je finirai ma vie comme d’autres vont la finir


Ntsilou Claude Alphonse:
  Les oeuvres de l'oncle Ntsilou. Détrompez-vous. Vous n'êtes pas en Californie, mais bien à Brazzaville, au Congo. Ntsilou n' a pas fait le sot, il a fait le grand saut. Pour faire valoire l'habitat, en bon "ministre", Ntsilou a donné le bel exemple, dans la démesure bien sûr. Sans scrupule, l'oncle Ntsilou s'est érigé cette villa cossue aux allures Hollywoodiennes autour des taudis, un océan de misère dans lequel vit la majorité des Congolais, privés d'eau, d' électricité et des revenus de l'or noir. C'est une parfaite cohabitation, du bon voisinage à la congolaise fait de mixité sociale. ça fait écolo. C'est de l'éco-environnement, il faut innover vous savez! Déclare l'oncle Ntsilou. Sans eau, ni électricité à Brazzaville, comment fait-il? Pas besoin de tout ce luxe. Au Congo, voyez-vous, nous expérimentons les énergies du futur. Les énergies renouvelables! Ntsilou a dû réinventer les nouvelles sources d'énergie pour alimenter son château en eau et en électricité. C'est aussi cela le mérite de la "Nouvelle Espérance" : On peut se passer d'eau et d'électricité en pensant aux énergies de demain, dites de substitution. En un mot, être à la pointe des nouveaux défis mondiaux, mais en Afrique. Heureux, l'oncle Ntsilou! L'oncle est un homme épanouï. C'est ça, l'essentiel.  Plus que jamais,  Ntsilou a toutes les raisons de croire et de continuer à servir son maître. Il lui a donné sa chance. Finalement, la flambée du baril du pétrole ne fait pas que des malheureux. Et à l'oncle de conclure : Il ya du bon dans ce pays. Ntsilou sait de quoi il parle.
 

Avec "les miettes" des indemnisations des expropriations de Bacongo et du Camps Clairons... il se construit son logement social.

Tout ne va pas si mal dans ce Congo où des milliers de personnes périssent du choléra. Pendant que les expropriés de l'aéroport de Pointe-Noire, mis à la rue par l'Etat, errent de ministère en ministère depuis 3 ans pour percevoir ce que ce même Etat leur doit, Ntsilou, le "ministre" en charge de ce dossier confirme ce vieux proverbe français selon lequel charité bien ordonnée commence par soi même. Contrairement à ceux de l'Etat et du racket accéléré dont quelques uns sont à l'abandon, le chantier du futur château de Ntsilou ne souffre d'aucun retard. Voici son état d'avancement en quelques mois. Opérateurs véreux, connaît pas. Pénurie de ciment, connaît pas. Pénurie d'eau, connaît pas. Finalement, pour que tout aille encore mieux au Congo, on se prend la tête pour rien alors que la solution est toute simple: que tous les congolais soient ministres. On comprend pourquoi ces Congolais s'entrebouffent entre eux.

Ntsourou Marcel:  Lui, c’est le frère siamois d’André dans la "Nouvelle Espérance". Entre les deux, un pacte secret. Objectif Lekana, leur fief. Profitant de la marge réalisée sur la mauvaise exécution et de la surfacturation des travaux financés par le budget de la défense, Ntsourou, « colonel » de son Etat,  l'homme des services non secrets investit à Lekana grâce à quelques achats judicieux payés au comité de privatisation. Félicitons le. Voilà un blanchiment d'argent qui concourt au développement du secteur où les habitants vivent encore à l'époque de la guerre du feu. Petit à petit, Lekana fait son nid. La planète des singes, c'est leur objectif du millénaire.

Oba Apounou Gabriel:  On ne le présente plus. Dans le milieu, on l'appelle " Gaby jus d'orange". Yah Gaby, longoniaaaa ! Victime de marque de la nouvelle espérance, il ne mettra plus les pieds à « l’assemblée » dite nationale, sauf nomination de dernière minute. La faute à la refondation. Il paye cash sa fidélité à Justin. Adieu berlines et résidence de fonction. Mais rassurez-vous il n’est pas sur la paille pour autant. Ce vieil apparatchik a su, comme ses pairs, concilier marxisme et Business. Résultat : Des hôtels à Brazza, des biens immobiliers dans sa cuvette natale et pour sa villégiature en France,  un pavillon à Thiais et un appartement à Boulogne où il préside l’assemblée de sa progéniture. La révolution au Congo c’est comme le loto. Ça ne coûte pas cher et ça rapporte gros. Peu importent ton parcours, tes capacités et tes crimes. A quelque chose malheur est bon : Gabriel, le premier vice président de l'ex « assemblée »,  peut ainsi se consacrer au développement d’ Exaunel, sa  chaîne hôtelière, la première du genre au Congo. Question : Comment fera t-il sans électricité ni eau potable, puisque lui et ses camarades ont pompé tout le fric qu’ils auraient dû investir dans des infrastructures hydrauliques et électriques ? 


undefined

Oba Pierre: 

 

De ses nombreuses résidences, nous avons choisi le bâtiment mi détruit qui abritait des services de police dans lequel durant  son séjour au Ministère de l’Intérieur il a investi… Ah ! Maintenant c’est beau… belle plus-value !A Sartrouville, dans le manoir, ce sont les teufs qui sont d’enfer et non les keufs. Mais les disparus du Beach, eux, n'ont pas dit leur dernier mot.

Oba Serge Blanchard: Pour agrandir sa parcelle, il indemnise, donne un carton rouge à l’arbitraire retraité qui ne sifflait plus que des ballons de rouge et n’était que locataire. Mais à qui donc appartenait cette concession ? Dites nous, est ce le complexe sportif destiné à héberger les premiers joueurs professionnels? En tout cas, ça y ressemble fortement. L’origine de votre fortune? ONPT, SOTELCO ou des liens familiaux avec le clan au pouvoir?...autant de questions sans réponses qui turlupinent les Congolais. Mais rémunérez à juste valeur nos valeureux professionnels et épargnez au club les mêmes mésaventures que celles connues par ces sociétés, victimes de votre mégestion congénitale.

 

 

Entre autres... 

Cette demeure(ci dessus) démesurée sera-t-elle équipée des VSat qui manquent dans les diverses régions… Ce terrain, en plein centre ville, faisait-il partie du lot sous-évalué des actifs de l’ONPT ?Les lentes nouvelles technologies peu présentes, trop onéreuses au Congo nous permettront-elles de localiser où se trouve son magnifique appartement en France?

Obambi Paul: Quel scandale financier se cache encore derrière les vitres de l'immeuble de l'Arc?

 

Qui a dit que les opérateurs économiques sont véreux ? Je rafle tous les marchés et ai failli me faire caresser la joue dernièrement par Dengués.Depuis , je bacle tambour battant les chantiers en cause de jour comme de nuit.L'argent des marchés surfacturés et jamais entamés ni finis? Ça m'a servi à m'offrir un modeste 400m2 à Paris, dans le 16è. Bon coup n'est ce pas!
 

Revenir au début

Lien vers la boîte à Confirmations

Par Le peuple Congolais - Publié dans : congo-biensmalacquis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 23 juin 5 23 /06 /Juin 20:15

Okandzi Nicolas: C'est l'histoire du voleur volé. Grâce à la Nouvelle Espérance, Okandzi s'est servi au budget. Son pactole en poche, Il a cru bien faire en le planquant chez lui. Histoire d' échapper à  Bernard Madoff. Pas de chance. Okandzi sait que l'argent n'aime pas le bruit. Il sait aussi qu'il rend fou. Soupçonnant son jardinier du vol de ses 65 millions de FCFA dans sa maison à Brazzaville, il le fait assasiner. Pauvre nico! Notre grand dépensier s'était enfin marié en aôut dernier à Noisy le Grand. Grâce à ses détournements et abus de biens publics, Nicolas y  aurait achété un beau pavillon pour offrir une vie confortable à sa famille, suivant ainsi l'exemple de nos "responsables" irresponsables dont la préoccupation première reste le détournement des déniers publics.

Okemba Jean Dominique:  Neveu et conseiller spécial de son oncle (Sassou), secrétaire général du conseil national de sécurité, président du conseil d'administration de BGFIBank Congo, contre-amiral dans "l'armée congolaise". Le monde est injuste, les gens ingrats. Jean-Dominique Okemba, JDO, comme l'appellent affectueusement ses courtisans, a beau se démener comme un diable et ramer dur comme un galérien, rien n'y fait. Il n'arrive pas à sortir de  l'anonymat. Comme un morpion sur la peau crasse du pubis, il reste désespérément scotché au dos de l'affiche sur laquelle s'exhibent les Sassou et les Nguesso. Pauvre Okemba! Le site des Nouveaux Riches Congolais se devait  de réparer cette ignoble injustice en lui ouvrant largement les portes de la renommée, une faveur qu'il mérite bien, en digne membre du clan mafieux au pouvoir au Congo. Comme tonton Sassou, tata Antou, les innombrables cousins et cousines, JDO a chopé le virus BMA (bien mal acquis), un virus mutant qui fait des ravages au sein de la classe dirigeante congolaise, dont les malades ont une forte propension à confondre deniers publics et deniers privés. Atteint, voire profondément atteint par ce mal, Okemba se soigne dans un magnifique manoir acquis à Clermont (dans l'Oise, un département situé au nord de la région parisienne). Le "Spécial" ou le vice-président, comme on l'appelle également dans les couloirs du palais, connaîtra sûrement bientôt son heure de gloire si la plainte contre tonton Sassou aboutit. C'est le moindre mal que nous lui souhaitons.
L’amiral des vaisseaux sanguins a fait un grand saut dans la vie grâce aux sceaux de la République.  Ses seaux de CFA lui font-ils faire le sot ? Le conseiller spécial se sent pousser les ailes. Ses conseils spéciaux
lui ont permis d’acquérir tout ce patrimoine ? Voir la Boîte à confirmations 
 

Okombi Salissa André:  Okombi a grandi. Il a beaucoup appris. C'est le Papa Bonheur, version les Plateaux. Il investit dans son fief sans compter. "Ministre" la nuit, Businessman le jour, Okombi ne cache plus sa double casquette d' homme d'affaires  et de "Politicien" véreux. Il sait qu'il ne risque rien. Après tout, il n'est pas le premier. Okombi est en passe de réaliser son rêve : devenir le Berlusconi des Plateaux. Il a inventé les Plateaux FM en créant sa radio et sa télé à Lekana. La ville de ses ancêtres. Il a fait d'une pierre, deux coups: mettre ses investissements frauduleux à l'abri, et se doter d'organes de propagande. Pas si bête. André pourra ainsi remobiliser sa milice sur ses antennes pour garder ses acquis et son train de vie. Sacré André! L'homme des écuries, de tous les fronts et des 400 coups n'oeuvre que pour le bien être des retraités et des rentiers de Lekana. Naguère diplômé sans emploi, il se venge sans lésiner. Il vole, il vole et il vole tellement sans compter qu'il a atterri à l'aviation civile pour mieux prendre son envol. Ses acquisitions récentes et multiples ne sont qu'allégations mensongères et désinformation d'après lui. Il n'y a pas de '' fumet '' sans feu. Les caisses de la Gref et de l'Anac sont des malles de balles (munitions) pour le siège social du CADMJ à Paris dans le 16 ème, rue Raynouard ou pour le nid du coucou ! Il a tout compris notre cher André, à la Gref, il s'est greffé des millions et à l'Anac, il a arnaqué les Congolais.

Olessongo Ondaye:  Lui, c’est l’officier d’ordonnance de son Président. Dur, dur, de n'être jamais dans la lumière. Il n'est que l'ombre de l'Homme. Sa doublure. Toujours derrière lui, droit comme un I, sans sourire, sans joie, malette à la main. Il est triste et ne manifeste aucune envie de vivre. Le monde est cruel. Naître pour vivre dans l'ombre. La nature est injuste. Oless cache ses états d'âme. Sans doute parfois,  doit-il  rêver d'être et d'exister. De vivre tout simplement. Discret, il l'est. C'est aussi pour cette raison que nous ne dévoilons ici qu'une infime partie de son patrimoine immobilier.
ollesongo.JPG

Onanga Alfred:
Dans la famille Sassou, on demande l’oncle. Bonne pioche. Encore un militaire parachuté dans l'administration civile. Mais pour le clan au pouvoir, y a-t-il une différence entre la fonction publique civile de l’Etat et l’armée ? Ce qui importe, c’est d’être apparenté avec le fidèle héritier de Ngouabi, car l’Etat c’est lui.  Onanga a déserté la caserne pour atterrir à la direction des douanes où il a fait fortune. Ainsi en avait décidé son neveu et roi. Comme dans l’Ancien Régime des Capet en France (de Louis XIV à Louis XVI), Sassou distribue des charges et des titres de noblesse à la pelle. Tonton colonel Onanga a donc hérité des Douanes. On ne l’appelle plus désormais que  Seigneur Afred Onanga de Chatou, Vicomte des Douanes. Fidèle en cela en une tradition familiale bien établie, il investit dans l’immobilier en France. Son dernier bijou : une somptueuse villa dans les Hauts de Seine, vers Chatou ( la banlieue ouest de Paris ) pour la modique somme de 5 millions d'euros. La "Nouvelle Espérance" ne connaît pas la crise. Ce n’est pas Onanga qui nous démentira.

Ossiala Sylvestre:  Parti de rien, Ossiala a fait fortune grâce au système Sassou. Bonne question cher compatriote Kimpwanza ku koongo. Pourquoi ne voir que le cas SASSOU, quand on sait et qu'on voit qu'au Congo aujourd'hui un député Sylvestre OSSIALA, président de la commission économie et finances de l'assemblée nationale, hier piéton et locataire se retrouve comme par enchantement milliardaire aujourd'hui. Ce député (cas unique au monde), octroie des bourses mensuelles à des étudiants, donne régulièrement des enveloppes financières à des femmes commerçantes de sa circonscription électorale de Talangaï (voir journal télévisé de télé Congo présenté par J.C KAKOU du 02/12/10), construit un hôtel de trois niveaux (bien visible avec une toiture rouge, juste derrière SOCECA / SOCEMA) dans le quartier sans fil à Ouenzé, achète deux parcelles l'une à 100.000.000 frs cfa et l'autre à 75.000.000 frs dans l'avenue de la tsiéme, non loin de la station d'essence de la rue Owando, s'achète des maisons dans tout Brazza et à Pointe-noire. Comment peut il justifier un enrichissement si fulgurant, lui qui il y a à peine douze ans pensait connaitre le bonheur suprême après l'achat de sa modeste maison située au croisement de la rue Enyelle et l'avenue Miadeka, lui qui roulait alors dans une vieille BMW série 3, acquise d'occasion ? ( Un internaute )


Ouabari Joseph: Ancien Ministre de la Justice de Lissouba. Le Justicier est devenu un simple  justiciable à Cergy Pontoise.

Port secondaire de Brazzaville: Ils ont investi leurs économies dans les parcelles et les villas de l'ex ATC :
Secteur du Beach:
Jacques Obia  (Ambassadeur du Congo en Belgique), Ninelle Nguesso, entre autres...
Secteur Ville: Alain Akouala( une déclaration Monsieur le Ministre ?), Justin Koumba( c'est les droits de l'Homme !)
Secteur Blanchet: Le frère de Jean-Jacques Bouya ... on attend d'autres confirmations pour  le partage de ce grand domaine;
Secteur Euro: Jean-Dominique Okemba
Achetez un peu plus cher ... au lieu de faire votre business sur la misère car les travailleurs continuent d'accumuler 88 mois d'arriérés de salaires non payés... Peut-on nous indiquer qui est le syndic?

Okemba Jean Dominique: L’amiral des vaisseaux sanguins avec les sceaux de la République a fait un grand saut dans la vie. Ses seaux de CFA lui font-ils faire le sot ? Le conseiller spécial serait devenu un président bis, alors il se sent poussé les ailes. Ses conseils spéciaux lui ont permis d’acquérir tout ce patrimoine ? Voir la Boîte à confirmations 

Poungui Ange Edouard:  Mongondo, de son vrai nom, ancien premier ministre de Sassou,on le dit très déterminé depuis sa propriétéde Sucy en Brie, dans le Val de Marne, à prendre les commandes de l'UPADS.

Snpc :  Pour de légitimes raisons politiques et sociales, sous couvert de "l'Immobilière du Congo" , elle rachète aux divers syndics (hydro-congo, air afrique, onpt) des immeubles... C'est bien pour les droits sociaux des travailleurs... Ensuite sous prétexte de travaux, on crée des surfacturations... ou grâce à des arrangements on revend en détail à " bas prix"  les bons morceaux aux potes et potesses, là c'est du "social de luxe" !

 

  

Société Eliat:

Vog...ce n’est pas du cinéma, même si celui-ci n'est plus en vogue. Ici, des acteurs véreux et quelques spectateurs avertis occupent les devants de la scène en cachette. Mais qui peut bien se cacher derrière l'écran de cette société acheteuse de ce bâtiment? Voir la Boîte à confirmations 

 

Saboga Amélie: C'est la Robert Bourgi (l'homme qui convoyait l'argent offert par les chefs d'Etat africains vers les dirigeants français) version féminine. A la différence près que dans ce cas-ci l'argent des Congolais avait des chances d'attérir sur les comptes de sa famille. Amélie Saboga, l'épouse du "ministre" des Finances du Congo a été interceptée à Roissy, aéroport de Paris avec des valises bourrées de billets de banque. Information confirmée par le journal français, La lettre du continent du 20/10/2011. Amélie est récidiviste. Elle avait déja été arrêtée, début 2011, à l'aéroport de Johanesbourg pour le même motif. Du liquide dont on ignore le montant précis. Il parait que celui-ci avoisinerait au bas mot plus ou moins 20 millions d’euros (plus ou moins 13 milliards de FCFA, de quoi largement payer plus d'un mois les fonctionnaires de toute la fonction publique congolaise), croit-on savoir. 

Tamba Tamba Victor: Après avoir été si haut, si haut dans la série animée de la bande des quatre, il se retrouve si bas, si bas dans son pied à terre de Cergy Pontoise. Tamba Tamba a fait un rêve de la "Petite Suisse" profonde. Dans son exil doré de Cergy, il s'est soudainement  souvenu  de cette promesse faite aux Congolais par Lissouba, demeurée lettre morte.Opportuniste, il a choisi de rentrer au bercail, pour se rendre utile à son pays selon lui. Pour cet apôtre de la "Petite Suisse", l'heure est enfin venue de concrétiser ce projet si cher à Lissouba nous dit-il. Mais avec qui? Il y croit dur comme fer, l'ami Victor. Plusieurs fois ministres, servi à toutes les sauces, il n'a jamais eu le temps de servir son pays. Même pas le temps de poser une action concrète bienfaisante. Cinq ans de pouvoir Lissouba, ce n'était pas suffisant pour commencer à poser les jalons de ce nouvel Etat helvétique d' Afrique. Les Munari, Moukouéké, Moungounga, Mberi et Sassou auraient tout simplement empêché Lissouba et le reste de son gouvernement de travailler, nous confesse Tamba Tamba. Trop facile pour être vrai. Fort de cette expérience, VTT (Victor Tamba Tamba )comme aiment à l'appeler ses adèptes, a fait le grand écart: Une "Petite Suisse" dans la "Nouvelle Espérance". Un pari risqué qui, espérons le, fera enfin des Congolais, des citoyens  helvétiques de la  "Petite Suisse" d' Afrique. Elle n'est pas belle la vie?

 

Thystère Tchicaya Jean-Pierre: Qui s'assemble se ressemble. En sevrant le Congo d'une véritable  assemblée, il s'est offert un " petit" appartement à Sevran ( France). Pour le même coût, il aurait construit une villa magnifique avec vue sur la mer à Pointe-Noire... Un autre appartement en travaux dans le 17eme à Paris.  Les ouvriers travaillent-ils au noir ou à la lumière de l'assemblée Oyocratique?

 

Upads : Ancien parti au pouvoir 

 

A qui verser les loyers de l'ancien siège de l'Upads?... à l'Etat...qui a fourni les fonds pour que l'Upads achète et rénove ce bâtiment.

Wamba Arnaud :

 

Le Président de la fédération congolaise de judo a son immobilisation à M'pila. Le petit dernier reconnu et reconnaissant croise les Anglaises à Nice où se trouve son petit appart avant d'aller faire une virée au Casino. Ah ! que c'est dur d'être le fils du Chef !

 

Yhombi Joachim: La résidence privée d'un ancien chef de l'état:  Un bien mal acquis finit toujours par revenir à la population spoliée. Diverses parcelles détruites ou squattées à Brazzaville, de beaux petits restes à Boundji et à Owando. Et un pavillon où il fait le sourd à Vauréal. Mais il s'en fout!  

 

Yoka Aimé Emmanuel: Cet oncle, directeur de cabinet de son  président est un homme boulimique. Tellement boulimique qu’il s’est arrogé le droit de construire sa villa dans l’enceinte de la radio Congo. Nous savions déjà les médias sous contrôle, mais de là à aller bâtir une villa dans les locaux de la radio pour s’en assurer la main mise absolue et se transformer ainsi en sentinelle de cette citadelle, il fallait le faire.Un gardien au temple de la communication. 

Dans sa ferme de Kintélé, les boeufs et les porcs sont mieux nourris que les rwandais qui y travaillent .

Lien vers la boîte à Confirmations

 

Revenir au début

Par Le peuple Congolais - Publié dans : congo-biensmalacquis
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 23 juin 5 23 /06 /Juin 20:10

La Boîte à Confirmations:

La responsabilité d’informer: c’est vérifier et recouper nos informations.

Nous sommes très surpris: comment dans un pays dit pauvre, nos "leaders altruistes" peuvent-ils avoir autant de biens immobiliers…Combien et comment gagnent-ils de l’argent ?

 

 A qui appartient ce palace dans l' alima?

alima-mai2013 

 

Nous attendons de votre part: plus de confirmations sur les individus ci-après: 

 

Bouya Jean-Jacques: Un appartement à Paris (Porte Maillot) , un autre à Courbevoie(92), une maison à Aulnay sous Bois(93).

Epouéri Emery ( Mao): Ami et proche de Willy Nguesso   aujourd'hui DAF aux chargeurs réunis à la Socotram: dirigée par Willy Nguesso a  une maison dans la cité balnéaire de la Baule.

Gossaki Roger: L'ex directeur de la Caisse Congolaise d'Amortissement aurait amorti les caisses de la CCA. Pas en les renflouant, mais en les vidant. C’est l’esprit de la maison. Il aurait acheté  récemment un pavillon à Bussy Saint-Georges. Gossaki aurait-il confondu les caisses? Certes, il nous dira qu’il a reproduit ce qui se fait au sommet de l’Etat. Est ce avec son salaire, ses indemnités, ou les 30 % de rétro commissions tirées des paiements qu'il ordonnait, ou sur la création de quelques opérateurs fictifs lors du paiement de la dette intérieure? Que fera le procureur de la république...du Congo?

 

Ikouébé Basile: Deux maisons dans la ville de Longuei au Canada, occupées chacune par les filles et fils de Mr. Ikouébé Basile(ministre), et de nombreuses autres maisons aux USA, sous la gestion de sa femme.( Un internaute)

Kama Rosalie: Bruno aurait tant voulu l'écrire pour le compte des "BIENS MALS ACQUIS": nous venons d'apprendre que Mme Rosalie KAMA, vous savez, cette dame du pouvoir qui a tiré et continue de tirer l'enseignement au Congo vers le bas; eh bien, la madame là, a acheté un appartement dans le quartier cossu de NEUILLY SUR SEINE. Sa fille y vivrait en ce moment. Notre enquête est en cours pour en savoir plus. A très bientôt! ( Un Internaute )
   

Makaya Zassi Darius: New-anim--.gif Monsieur MAKAYA ZASSI député de kakamouéké s'est acheté une villa en BELGIQUE ( Un Internaute )
   

Mboungou-Tsaty Arsène:  Du ministère des affaires étrangères dont il avait la tutelle sous le règime Lissouba, cet ancien ministre aura compris qu'il fallait se faire des affaires à l'étranger. Mboungou-Tsaty Arsène est propriétaire d'une immense et somptueuse villa dans la banlieue résidentielle de Grenoble où vit sa femme. Il est aussi propriétaire d'un appartement à Montmorency dans le Val d'Oise.

Ngouélondélé Hugues: Un appartement...avenue circulaire dans le quartier de Uccle à Bruxelles.

Nguesso Sylvie
:
  Serait-elle une parente écran? Sylvie Nguesso detient 7,5% des actions de Twins Sarl, une société de bois dont le siège est installé dans l'immeuble de l'ex central bar à Brazzaville, immeuble récemment racheté à l'ARC par Paul Obambi. Twins Sarl a curieusement obtenu la mise en valeur de l'unité d'exploitation Loamba ( dans la Bouénza ). Existe t-il encore un secteur de l'économie congolaise épargné par l'appetit vorace du clan? Inéluctablement, le clan s' accapare de tous les leviers économiques du pays.

NguessoWilly: La nouvelle espérance en images. A qui appartient ce palais digne d'un prince de la renaissance italienne, d'un milliardaire mégalo de Las Vegas ou d'un prince émirati?

Les Pontenegrins l'attribuent à Willy Nguesso, dont l'empire immobilier est déjà impressionnant pour cet homme qui n'a pourtant comme source de revenus (déclarés ?) que son petit salaire de gardien en chef du deux pièces + annexes de tonton Denis. A ce rythme-là, on va finir par l'appeler Emir Mustapha Al Nguesso. Vrai ou faux ? Impossible à vérifier dans un pays où l'on construit sans permis, et où seule la rumeur tient lieu d'information. Une certitude cependant : l'heureux propriétaire de cette somptueuse villa palladienne n'est pas à rechercher parmi les travailleurs congolais à qui Sassou vient d'accorder généreusement une augmentation du salaire minimum passé à 50000 francs cfa. Même 300 ans de ce salaire mensuel ne leur permettront  jamais de s'offrir ne seraient ce que les chiottes de cette baraque. Notre correspondant à Pointe-Noire a sa petite  idée derrière la tête : c'est l'un des expropriés de l'aéroport A. Neto qui y a investi ses indemnités d'expropriation. Ces ingrats organisent pourtant des réunions publiques pour pleurer misère, pour se plaindre des lenteurs de la bureaucratie et de l'inertie du gouvernement, alors que les preuves sont là, que Sassou tient ses promesses. La nouvelle espérance existe. C'est le mariage entre les villas de luxe et le choléra. Les Nguesso prennent les Congolais pour des cons.  

Nzamba Roger: Ancien collaborateur et ami d'Edgard Nguesso, est propriétaire d'un appartement de grand standing, rue Vaugirard dans le XV ème à Paris. Est-ce la coquette somme d’argent catchée goulument au nez et à la barbe de son ancien ami, pomme de leur discorde et d’embrouille, qui lui a permis de s’offrir ce pied à terre ?  

Okemba Jean Dominique: Des appartements à Paris dont 2 dans le 16è et l’autre dans le 7è(Métro Rapp) , un appart à Louvecienne (78), un à Courbevoie(92), un à Nice , une villa dans l’oise(60). Nous n’avons pas encore terminé nos investigations.

Société Eliat:Vog...ce n’est plus du cinéma, mais nous avons notre petite idée. A vous de confirmer!

Syndicalistes de l'ATC, du CFCO, d'Air Afrique et autres: Faites-nous parvenir la liste des acheteurs des propriétés qui appartenaient à vos entreprises liquidées et dont le juste prix devait servir à payer vos droits... car on nous signale que bien souvent ces biens sont sous évalués par le Comité de privatisation ou les syndics liquidateurs..

Qui se cache derrière chacune de ces villas?  Aidez nous à débusquer leurs propriétaires :

OYO:
4X4 rutilant dans la cour de cette villa cliquante digne d'un aristocrate des pays du Golf

oyo-imagelarge.jpg
A qui?
oyo1-imagelarge.jpg
A qui?
oyo2-imagelarge.jpg
A qui?

OWANDO:
Les mauvaises langues prétendent qu'elle appartiendrait à un chef Cobra

a-owando-imagelarge.jpg
 
POINTE NOIRE:

A qui?

A qui ?

A qui?

Revenir au début

 

 

Par Le peuple Congolais - Publié dans : congo-biensmalacquis
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 23 juin 5 23 /06 /Juin 20:05

Ngollo Damase: Quand on aime on ne compte pas...Plusieurs fois ministre, tombé depuis lors en désuétude, ll serait un voisin de palier de Benoît Koukébéné dans un immeuble de haut standing du 16è arrondissement de Paris...Benoît et Damase n’arrêtent pas d’enchaîner des parties de pétanque dans les rues bitumées de la capitale nous signalent les autres voisins très agacés.Je n'ai jamais eu de propriété en France, car je n'ai jamais eu l'intention d'y résider, je préfère la vie de mon pays. J'ai effectivement diverses propriétés ( plusieurs à Brazzaville, 1 à Ngabé, 1 à Ponte-Noire que j'ai donnée à mon épouse). Pourquoi devrais-je cacher mon honnêteté ? ( Damase Ngollo). 

 

Revenir au début

 

 
Par Le peuple Congolais - Publié dans : congo-biensmalacquis
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 23 juin 5 23 /06 /Juin 20:00

Si vous étiez le Président(honnête) de la République...que feriez vous concernant l’enrichissement illicite? Votre avis nous intéresse, ajoutez un commentaire!

La colonisation l’avait rêvé, les néo colonisés l’ont fait...ci-dessous un mausolée de 15 millions d’euro, en mémoire à un colon...

   

Pendant ce temps, la population est en route vers le 21è siècle ( Photos ci dessous )

 

              et puis...et puis...ça...

Il ya quelque chose qui ne tourne pas rond, cherchez l’erreur !

Revenir au début

 

    
Par Le peuple Congolais - Publié dans : congo-biensmalacquis
Ecrire un commentaire - Voir les 39 commentaires

Le Pillage d ' Etat

accueil.gif  

      au Congo...
 

    oeil.gif     oeil.gif          
      
  abalmenteurs   
     Délit de Sale Gueule     
nkombo-mberi-avril2014 
 
sassou2
 
BMA Congo Piste
 Mamma mia ...

mammamia     

 

bma-mars12012
bma9
     
       Le Scandale...
undefined
       Le Marché au butin...
butin azuréen
   
         Société Ecran...
euros 
 
couple-presidentiel-soucieux 
 
sassou-copie-1
       
 R--sidence-pr--sidentielle--a-Oyo-cour 
 
ecole-mai2013
 
bien mal acquis reduit 
hautbma.jpg
sassou 
     
img def
 
DSK strauss-kahn
 

 cendrine%20sassou

   Dérives: Claudia Sassou    

claudiasassou   

 
undefined
 
                
     Saboga Amélie
  saboga amélie2
ondongogilbert1       
obiangsassou
    
         Business Clan...
minute-chemin-avenir
 
christel nguesso palace10
kiki%2008   
 
        La COTRADE...
arnaques.jpg
 
     L' Escroquerie...
 biens mal acquis
 
 
 Le Pot aux Roses...
   
milliards-noirs.jpg
  
 
    En Prime Time...
  france2

    Le Grand Journal...
canal +

    Affamer l'Afrique...  
  
  
      Bruno ITOUA  
bruno-Itoua
 
     Christel NGUESSO
  
 

      Willy NGUESSO


    Edgard NGUESSO     
   Edgar-nguesso.jpg
nguessomaurice
 
       Blaise ELENGA         
  

     Okombi SALISSA


        Denis GOKANA


    Le Grand Journal !

          
    Reality online...

Le Chemin d' Avenir...
pauvre.jpg

     Le Paradoxe...
mausoleejuillet

 Le Système Sassou
 
       SNPC et ses Filiales
 snpc.gif
 
      L' Enigme du Sphynx
  petrole-3.jpg
 
 
 
euro
immigres.jpg
congo-brazza1
                 
         
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus